Ego Maniac - Vi Keeland

Emerie a enfin trouvé le local idéal pour abriter son cabinet de psychologie spécialisé dans les thérapies de couple. L'adresse est parfaite, à New York, sur Park Avenue, pour un loyer plutôt modique. Et tout cela pendant la période des fêtes de Noël. Elle emménage sur le champ, l'occasion est trop belle. Peut-être un peu trop justement...

Son monde s'effondre lorsqu'elle découvre que ce bureau n'est pas libre du tout mais appartient à un avocat spécialisé dans les divorces, Drew Jagger. Emerie joue souvent de malchance, voilà qui le prouve encore amplement. Mais comment peut-elle se sortir de cet imbroglio ?

Pour des raisons très personnelles, Drew n'a pas une très bonne opinion des femmes. Alors quand il trouve une inconnue dans ses bureaux en travaux, son premier réflexe est de la mettre à la porte. Très vite. Mais Emerie est charmante et victime d'une escroquerie. 

Certes, il n'y a pas grand chose en commun entre une psychologue qui travaille à rapprocher les couples et un avocat spécialisé dans les divorces mais il pourrait se laisser attendrir, même si les rencontres qu'il a faites les 31 décembre sont souvent synonymes de problèmes pour lui.

Avis :

Ego Maniac raconte l'histoire de Drew Jagger et Emerie Rose. Le premier est un avocat spécialisé dans les divorces, la seconde une conseillère matrimoniale. Les deux se retrouvent à devoir partager les bureaux de Drew après qu'Emerie se soit faite arnaquer par un agent immobilier.  La tension entre Drew et Emerie montent alors qu'ils se rendent compte qu'ils sont attirés l'un par l'autre... 

J'ai lu ce roman en l'espace de 24h tant j'étais à fond dedans. Ego Maniac était une romance légère, caliente et émouvante avec une écriture fluide et rythmée, avec des angoisses, des drames, des rires et des moments sexy. 

Composé d'un double point de vue, la plupart se passent dans le présent et certains dans le passé de Drew. J'ai aimé que l'auteure décide de se concentrer autant sur la relation (vu le "trauma" de Drew quant aux relations) que sur l'aspect romance/sexe, ce qui fait qu'il y a un équilibre parfait entre les deux. 

Drew Jagger est un avocat spécialisé dans les divorces. Arrogant et pervers, il est pessimiste quant aux relations. Mais derrière la façade dure et froide qu'il s'est construite se cache un homme sexy, attentionné et mignon. Le fait que nous ayons accès au passé de Drew par des flashbacks nous permet de comprendre à quel point son passé a influencé son présent. 

Emerie Rose est une psychologue spécialisée dans le conseil matrimonial. Cette jeune femme forte, volontaire et téméraire est l'opposé de Drew. Pourtant, elle m'a semblée assez ordinaire et ne s'est pas démarquée plus que ça par rapport aux autres protagonistes féminines qu'on peut trouver dans d'autres romances. 

Quant aux personnages secondaires : Beck ! Mon coeur a fondu tel de la guimauve quand il était là, surtout à la fin quand Beck lui raconte la vérité. Ce petit bout est tellement adorable, drôle. Un amour. J'ai bien aimé Roman, comme le Jiminy Cricket de Drew. Toujours de bons conseils et là quand on a besoin de lui, je l'ai beaucoup aimé. Passons aux personnages secondaires que j'ai le moins apprécié, à commencer par Baldwin... Aucun intérêt pour ce personnage. Ou du moins pour le rôle qu'on lui a donné. Dommage, car il aurait pu avoir un rôle autre qui aurait pu me plaire... Passons à Alexa, la garce de service de ce roman. Vraiment, je la déteste, tant par ses actions passées que présentes. Et dire que plein de femmes se comportent comme ça... 

Doux, rafraîchissant, sexy, avec un peu de drame et beaucoup d'humour, Ego Maniac m'a fait passer un bon moment et je vous recommande vraiment de le lire, car il est parfait pour un après-midi d'été. 

Claire

Aucun commentaire:

Publier un commentaire