Sex, not love - Vi Keeland


Natalia et Hunter sont d'accord sur une chose : ils ne souhaitent pas se lancer dans une relation sérieuse.

Natalia sort d'un relation qui a mis à mal sa confiance en la gent masculine : l'homme qui partageait sa vie est en prison pour escroquerie et lui a laissé sa fille adolescente à élever. Alors quand elle rencontre Hunter lors du mariage d'amis communs, elle admet volontiers qu'il lui plaît assez pour passer une nuit avec lui mais elle ne souhaite pas aller plus loin. Surtout qu'il vit en Californie alors qu'elle réside à New York.

Mais elle va de nouveau croiser Hunter qui doit passer quelques semaines dans sa ville et il semble toujours attiré par elle. Pourquoi ne pas entamer une relation simple, sexuelle, pour leur plaisir mutuel ?

Natalia cède à la tentation même si elle sait qu'elle prend le risque de s'attacher à un Hunter au charme irrésistible et plus mystérieux qu'elle ne le pensait.

Avis :

Troisième roman de l'auteure que je lis et c'est une fois encore une lecture fraîche mais qui ne transcende cependant pas le genre. 

Hunter et Natalia se rencontrent lors du mariage de leurs meilleurs amis respectifs et l'alchimie est instantanée entre eux. Alors qu'ils ne veulent pas avoir de relation et en raison de la distance, ils décident de faire leur bout de chemin séparément avant de se retrouver quelques mois plus tard alors qu'Hunter est à New-York pendant deux mois pour le travail. L'alchimie entre eux est toujours là et a grandi, tout comme le désir et ils décident de devenir sexfriends. Sauf que les sentiments commencent à s'en mêler, ainsi que le passé et les secrets qui menacent leur relation. 

Sex, Not Love est une romance que j'ai adoré car la romance prend son temps, non sans quelques scènes chaudes. Nous explorons la vie de Natalia et le passé de Hunter à travers un double point de vue. Même si l'histoire est prévisible, j'ai vraiment apprécié que l'auteur ait ajouté des intrigues plus lourdes via le point de vue de Hunter, composé essentiellement de flashbacks. L'auteure explore différents thèmes comme la culpabilité, la famille, le poids du passé ou encore la difficulté à avancer. 

Je pensais, qu'au vu du titre du livre, qu'il y aurait pas mal de sexe voir trop. Il y en a mais c'est assez bien étalé et dispatché pour ne pas être gavé. Ce qui m'a dérangé cependant, c'est le fait que les personnages avancent pour mieux reculer, ils ne savent pas ce qu'ils veulent, ils se plantent dans les réactions et actes de l'un de l'autre et c'était un peu gavant. 

Concernant les personnages principaux. J'ai énormément apprécié Natalia. Sa vie est compliquée alors que son ex-mari est en prison pour escroquerie et elle paie le prix de ses conneries, la laissant avec des dettes et une adolescente de 15 ans. Elle n'a plus confiance en l'amour et a du mal à laisser les hommes entrer dans sa vie. 

Hunter est un jeune homme arrogant, charmeur, doux et charismatique. Mais sous cette façade qu'il donne, Hunter souffre et a du mal à avancer. J'ai eu un peu de mal avec le fait qu'il "force" un peu et fasse tout le temps des sous-entendus sexuels tout le temps. Mais une fois qu'il s'est calmé, on découvre cette facette tendre de lui qui est fortement agréable. 

Quant aux personnages secondaires, j'ai grandement apprécié Anna et Derek, la meilleure amie de Nat et celui d'Hunter. Ils sont vraiment adorables, drôles et fidèles. J'ai eu un peu de mal au départ avec Izzy, la belle-fille de Natalia, mais au fur et à mesure qu'elle s'ouvre dans le roman, je l'ai adoré. Elle passe d'adolescente fermée à une adolescente florissante et pétillante. La famille de Natalia est également trop drôle, surtout la mère de Natalia, Bella, qui ne prend pas de parti entre Hunter et sa fille mais essaye de les faire réagir. 

Malgré que Sex, not love ne renouvelle pas le genre, c'était une lecture fraîche et agréable que j'ai apprécié découvrir. 

Claire

Aucun commentaire:

Publier un commentaire