Wish : Isabeau - Audrey Carlan

Aussi loin que je me souvienne, je me suis sentie perdue.

Avec deux pères géniaux et un diplôme d'une école de cuisine, je devrais être au sommet du monde, prête à créer des desserts remplis d'amour et de lumière. Et pourtant, il me manque quelque chose. Le jour de mon vingt-cinquième anniversaire, deux belles femmes se présentent à ma porte avec une poignée de lettres roses et prétendent être mes soeurs. J'ai toujours pensé que j'étais le produit d'une mère porteuse anonyme, mais mes pères se mettent enfin à parler. Ils ont su toute ma vie qui était ma mère biologique et la pile de lettres prouve que ma mère savait aussi pour moi.

Le coeur en vrac, ma valise dans une main, les lettres de ma mère dans l'autre, j'ai traversé le pays, de Chicago, dans l'Illinois, à la petite ville de Pueblo, dans le Colorado. À chaque kilomètre qui me rapproche de ma nouvelle famille, le vide en moi commence à se remplir. Tout en apprenant à connaître mes sœurs, je découvre que j'aime la ville et que je suis proche de ces deux femmes.

Lorsque le magasin de bonbons situé à côté de l'entreprise de ma soeur doit fermer, je saute sur l'occasion pour ouvrir ma propre boulangerie avec mon nouvel héritage et pour commencer ma nouvelle vie...

Avis :

C'est enfin le premier tome de cette nouvelle saga d'Audrey Carlan que j'apprécie autant après le tome final de la saga Calendar Girl et j'avoue que ça FAIT DU BIEN !

On retrouve Suda Kaye, Evie et Isabeau (découverte à la fin du tome 2) alors qu'elles essaient de s'ajuster toutes les trois dans cette nouvelle vie. Alors qu'Evie et Suda se connaissent depuis quasiment toujours, Isabeau est nouvelle et doit s'ajuster, même si elle force un peu le destin. 

J'ai entamé ce roman le jour même de sa sortie car je savais le potentiel qu'il y avait derrière et je n'ai absolument pas été déçue. Comme je disais dans mon intro, la dernière fois que j'ai donné une aussi bonne note à un roman d'Audrey Carlan, c'était pour le dernier tome de Calendar Girl. J'avais énormément d'attentes sur ce tome, et toutes ont quasiment été réalisées. 

On reste dans le cliché de l'instant love (ou amour au premier regard) mais ce tome va tellement plus loin que ça. On parle essentiellement de sororité, d'équilibre et de reconnexion à ses origines. Et c'est ce qui m'a vraiment fait adorer ce roman. Arriver dans une nouvelle famille n'est jamais aisé, surtout quand on est la plus jeune, et qu'on découvre sa famille quand on est adulte. Ce sont des thèmes bien abordés, grâce à l'écriture fluide de l'auteure. 

En parlant de cette dernière, je l'ai beaucoup appréciée. Elle est très terre à terre, bienveillante, et apporte une autre facette à cette série, ce qui en fait la soeur que je préfère dans la saga. Elle prend son temps dans tous les sens du termes et ne s'embarque pas dans des choses farfelues sans y avoir réfléchi un tant soit peu. Dans ce tome, on découvre également Jasper, le meilleur ami d'Isabeau. Au départ, j'ai eu un chouïa de mal avec lui avant d'exploser de rire à chacune de ses paroles. Haut en couleur, Jasper apporte un sentiment de fraîcheur et de légèreté. 

J'ai apprécié retrouver Evie et Suda, elles sont tellement à l'opposé du tome 2, c'est fou. Comme on les voit à travers les yeux d'Isabeau, ça change carrément leurs personnalités (et ce n'est pas pour me déplaire). Suda Kaye reste quand même la trublion de la sororité, mais c'est supportable, tandis qu'Evie est moins psychorigide. Egalement, j'ai apprécié le personnage de Kyson, on voit une facette de lui à laquelle je ne m'attendais pas du tout et qui le rend sincèrement attachant et adorable. 

Petit bémol pour moi : Ian et Casey. On n'apprend rien ou très peu sur les pères d'Isabeau, alors qu'ils font quand même partie intégrante de la vie de cette dernière. Après, peut-être qu'on en saura plus dans le dernier tome, mais j'étais curieuse quand même de voir la relation entre eux et Isabeau, qui a complètement été mise de côté. 

Il s'en est fallu de peu pour que ce troisième tome soit un coup de coeur et j'espère que le dernier tome sera aussi bon que celui-ci car il se concentre sur LA personne liant les trois premiers : Catori. En tout cas, ce troisième tome est frais et empli de bonnes ondes et franchement, ça fait du bien ! 

Claire

Aucun commentaire:

Publier un commentaire