Le Martyre des Innocents - Tess Gerritsen

Deux meurtres. Deux macabres mises en scène. Un seul tueur ? 

Région de Boston, pendant les fêtes de fin d'année. Une productrice de films d'horreur est retrouvée morte dans son appartement, les yeux arrachés et posés dans sa paume. Quelques jours plus tard, un corps, la poitrine percée de trois flèches, est découvert sur une jetée.

Les deux crimes, qui semblent s'inspirer du martyrologe chrétien, sont-ils liés ? L'inspectrice Jane Rizzoli et la légiste Maura Isles mènent l'enquête.

De nouveau, elles devront composer avec Amalthea Lank, la tueuse en série qui n'est autre que la mère biologique de Maura. 

Rongée par un cancer au pénitencier où elle purge sa peine, celle-ci tente en effet de manipuler une dernière fois sa fille, insinuant qu'elle détient un secret en lien avec les deux affaires...

Avis :

J'ai reculé l'échéance au max pour ne pas arriver au dernier tome et me retrouver sans Rizzoli & Isles mais faut croire que j'étais pressée. Sauf que je n'ai pas tant apprécié que ça ma lecture... 

Ce dernier livre commence par une jeune femme retrouvée morte et énucléée dans son appartement. Rapidement, une deuxième victime est retrouvée avec trois flèches dans le torse. Pourtant, la cause des décès est un mystère et les deux victimes n'ont rien en commun... Maura et Jane vont alors creuser dans un scandale vieux de 20 ans dont certains ne veulent plus entendre parler... 

J'ai trouvé que l’enquête était très classique et sans réel intérêt. C'était quand même rythmé et intriguant, mais j'ai deviné vers la moitié qui était le tueur... Le changement de personne de point de vue m'a complètement fait suer. J'aime les doubles points de vue, mais là... L'un était à la première personne, l'autre à la troisième et c'était hyper perturbant. Je préfère de loin avoir tout le livre soit à la  1ère soit à la 3ème personne. 

Sinon, l'auteure était bien partie niveau mode opératoire etc mais je sais pas ce qui s'est passé après.  Gerritsen peut faire tellement mieux, sérieux, et elle l'a prouvé maintes fois, mais là j'ai pas compris. Cependant, on sent que Gerritsen connaît son/ses sujets et elle ne nous perds pas. C'est savamment dosé et ça j'apprécie. La dimension religieuse était intéressante, j'ai appris certaines choses et franchement chapeau. 

Pour les personnages, j'ai plutôt aimé Jane et Maura. Jane était un peu agaçante avec le suspect, j'avais l'impression qu'elle était à la fois juge et bourreau, et qu'elle avait oublié son rôle de flic et la définition de suspect, accusant sans preuve, et se basant sur de fausses allégations. Pour Maura, c'est Maura. Mais elle s'est révélée dans ce livre, avec sa mère, Daniel, etc. Elle reste à sa place, et se contente de faire son boulot, non sans qu'Amalthea interfère en lui donnant un indice pour son enquête. 

J'ai aimé revoir Daniel. Je pense que ç'aurait été surprenant qu'il ne fasse pas une apparition dans ce livre, compte tenu de l'aspect religieux de celui-ci. J'ai apprécié Holly. C'est une jeune femme très indépendante, déterminée et qui continue de se mettre en danger malgré les avertissements et recommandations de Jane et Maura.

J'espère sincèrement que le treizième tome de la saga sera meilleur et au niveau de Écorchures ou Les Oubliées. Je suis cependant déjà en manque de Jane & Maura. 

0 Commentaires