Écorchures - Tess Gerritsen

Le taxidermiste et amateur de chasse Leon Gott est retrouvé sauvagement assassiné, son cadavre pendu par les pieds parmi les trophées d’animaux sauvages ornant sa maison de Boston.

Quelques jours plus tard, les restes d’une deuxième victime portant des griffures similaires sont découverts. L’inspecteur Jane Rizzoli et le Dr Maura Isles, médecin légiste, comprennent que les meurtres sont liés. 

Pour débusquer le prédateur qui hante la ville, Jane et Maura devront reprendre une partie de chasse commencée six ans plus tôt : au Bostwana, des touristes participant à un safari avaient tragiquement disparu les uns après les autres. Parmi eux, le fils de Leon Gott…

Et si la traque avait repris à Boston ?

"La brousse n’est pas qu’une destination touristique ; ici, un individu prend toute la mesure de son insignifiance."

Avis :

Le fait que j'aie fini ce livre en 24 heures indique à quel point je l'ai apprécié, et c'est le premier coup de coeur de cet auteur. Vraiment, c'est l'un des meilleurs livres de la saga Rizzoli & Isles qu'elle ait écrit. 

L'histoire se déroule en deux temps : Au Botswana, où un safari entre occidentaux se déroule. Alors que les choses commencent à mal tourner et que les gens se font tuer, le plaisir de découvrir la brousse devient effrayant car les meurtres s'enchaînent et tout le monde soupçonne tout le monde. De l'autre côté, on retrouve Jane & Maura à Boston après le meurtre assez gore d'un taxidermiste/chasseur. Ne faisant pas le lien direct, Jane & Maura vont s'aventurer dans le monde sanglant et très effrayant... 

Je ne suis pas fan de deux époques différentes dans les livres, c'est un fait. Pourtant, il était nécessaire et constructif afin de comprendre l'intégralité de l'histoire. Cela fait quelques temps que je n'ai pas lu un livre de cette auteure, et c'était peut-être une bonne chose au final. Ce livre a commencé fort et n'a pas laissé le rythme redescendre une seule fois, même pas à la fin. 

Pourtant, l'intrigue ne semble précipitée pour mon plus grand plaisir, j'ai essayé de comprendre le comment du pourquoi tout du long et j'ai été baladée de A à Z ! Comme les autres livres de la saga Rizzoli & Isles, Écorchures peut être lu de manière autonome mais je recommande absolument la série dans sa totalité pour tout comprendre.

J'ai vraiment adoré les relations interpersonnelles entre les personnages, en particulier la relation entre Jane et Maura, la façon dont elles ont évolué et ont développé leur relation - avec des hauts et des bas - au fil du temps. C'était bien que Maura ne gémisse pas sur sa vie comme dans les livres précédents, même si elle essaie de faire face à sa famille et à ses sentiments. Pourtant, Jane n'est pas étrangère aux dysfonctionnements et aux problèmes personnels, et c'est cool d'avoir des personnages qui ne sont pas lisses, parfaites et fades. 

Quant aux personnages secondaires, j'ai eu du mal à cerner les gens du safari - à l'exception de Millie et Richard. La première se rend compte à quel point sa relation ne vaut plus rien, le second est un connard total. Les autres étaient si éloignés que je n'avais pas de point de vue sur eux. 

J'ai détesté, comme toujours, l'inspecteur Crowe. Comment un connard peut dire des trucs comme ça et s'en tirer ? Sérieusement ? Il aurait mérité une main dans sa tronche depuis longtemps... Imbuvable, genre vraiment. Quant à la mère de Jane, qu'est-ce qu'elle m'a fait de la peine ! Elle se retrouve face à un choix à faire, et ne prend tellement pas le bon tout ça pour la famille... 

Je suis tellement triste de terminer cette série, du moins les versions françaises (il ne me reste que le tome 12 à lire). Je ne sais pas s'il y a plus de livres dans la version originale, mais j'espère que c'est le cas car je ne suis pas prête à dire au revoir à Jane et Maura tout de suite. 

0 Commentaires