À la poursuite du soleil - Karina Halle

Après un voyage de six mois à travers le monde, Amber, qui n’a plus de quoi se payer un billet retour vers la Californie, fait une halte à Positano, puis à Capri sur la côte Almafitaine, où elle va croiser la route d’un bad boy, en mode Latin lover.

Il est temps pour Amber MacLean – 24 ans – de prendre les bonnes décisions. Après six mois de voyage- sac à dos à travers la Nouvelle Zélande, l’Australie et l’Asie du Sud-Est, la voici en Méditerranée, fauchée, sans même avoir de quoi payer un billet retour pour la Californie. Il y a pire dans la vie que de se retrouver coincé en Italie du sud, au bord d’un littoral magnifique. Malheureusement, le seul travail qu’Amber trouve consiste à enseigner l’anglais à deux morveux.

Et ce qui ne lui facilite pas la tâche, c’est que les deux enfants sont sous la garde de leur ténébreux grand frère, l’ancien pilote de moto Desiderio Larosa. Sexy et mystérieux, Derio ne cesse de tester la patience d’Amber – sans parler de ses hormones.

Une fois devenue nounou à plein temps dans la vieille villa, la jeune fille se sent de plus en plus attirée par ce solitaire énigmatique. La voilà bientôt tiraillée entre une vie tranquille et sécurisante aux Etats-Unis et les mystères du coeur si secret de Derio.

Sous le soleil de Capri, la passion va crescendo. Mais Amber parviendra-t-elle à percer le mystère de Derio, son ténébreux italien ?

"Me voici seule face à la terre, la mer et le ciel. Oublié mon avenir incertain, 
oubliées mes peurs..."

Merci à Hugo&Cie et Hugo New
Romance pour l'envoi de ce roman
Avis :

C'est le premier roman de Karina Halle que je lis, et je dois dire que je suis à la fois contente et à la fois mitigée pour une première fois.

L'histoire parle d'Amber, qui décide de trouver un travail pour se payer son billet d'avion de retour après six mois en Europe. Elle tombe sur Desiderio Larosa, son frère et sa soeur et aucun n'est évident à gérer suite à la mort de leurs parents. Mais Amber est décidée : elle réussira ce travail de tutrice d'anglais coûte que coûte. Sauf qu'elle n'avait pas prévu que l'amour s'en mêle.

Même si ce livre est une aventure où nous découvrons l'Italie à travers les yeux d'Amber, j'avais besoin du point de vue de Derio. J'ai tellement l'habitude d'avoir deux points de vue que quand j'en ai qu'un, je suis un peu perdue et j'apprécie moins ma lecture.

De plus, j'avais quelques questions restées sans réponse sur l'accident, en raison du non point de vue de Derio. Le livre aurait été plus profond, peut-être plus sombre s'il y avait eu ce point de vue. Pourtant, l'auteur a une belle écriture, elle a le sens du détail, on se croirait dans les yeux d'Amber, avec toutes ces belles descriptions sur l'Italie. Le livre est également rapidement lisible, même si la fin était un peu trop rapide et trop courte.

Quant aux personnages, j'ai apprécié Amber, c'est une jeune femme aventureuse, courageuse et qui n'a pas peur de dire la vérité. Réfléchie et généreuse, elle pense aux autres avant elle-même, même si ses désirs, ses besoins et ses rêves sont souvent mis au second voir troisième plan.

Derio est un ancien coureur de moto responsable de ses deux frères et sœurs après la mort de leurs parents dans un accident. Prisonnier du chagrin et du deuil suite à tout ce qu'il a perdu, Derio est un peu coriace, avec des secrets mais reste un bel étalon italien qui fera tomber Amber. À un moment donné dans le livre, Derio est devenu très égoïste et ne s'est pas excusé de la situation dans laquelle il se trouvait. Cette intrigue du livre n'était pas très utile pour moi, mais bon...

Dans certains livres, on a l'impression que les scènes de sexe sont écrites simplement parce qu'une romance en a besoin. Ici, il y a beaucoup d'émotion dans chaque rencontre, ce qui rend les scènes de sexe profondes et significatives, avec un réel sentiment d'intimité. Malgré le début un peu tendu entre Amber et Derio, j'ai absolument adoré l'évolution de leur relation : lente mais qui valait l'attente.

À la poursuite du soleil est un bon roman, même si je n'ai ni pleuré ni crié, mais je l'ai dévoré, même avec les petites déceptions que j'ai trouvées. Si vous aimez vous échapper pendant une lecture, optez pour ce livre et plongez dans l'Italie sans regret. 

Claire

Phasellus facilisis convallis metus, ut imperdiet augue auctor nec. Duis at velit id augue lobortis porta. Sed varius, enim accumsan aliquam tincidunt, tortor urna vulputate quam, eget finibus urna est in augue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire