Le Marchand de Sable saison 2 - Gaïa Alexia

Mane, alias le Marchand de sable, a fait voler en éclats toutes les certitudes de Nola. Passant des rêves à la réalité, l’homme qui hantait ses cauchemars lui a révélé l’existence d’un monde peuplé de dieux aux pouvoirs incroyables. Un monde dans lequel elle aurait été la déesse de la nuit et lui celui de la lune. Un monde où ils se seraient aimés avant qu’elle ne le trahisse…

Alors qu’ils succombent de nouveau et que Mane choisit d’oublier sa haine, il pourrait voir ses espoirs se briser et son coeur avec. Sera-t-il suffisamment fort pour supporter les nouvelles épreuves ou laissera-t-il son âme s’obscurcir davantage ?

Et si derrière l’histoire d’amour de Mane et Nola se cachait des enjeux qui les dépassent ?







Merci à Hugo&Cie et Hugo
New Romance pour l'envoi !

Avis :

Alors que j'avais adoré et dévoré le tome 1 (chronique ici), j'ai eu un peu plus de mal à rentrer dans le second, causant une petite panne de lecture. Mais en persévérant, j'ai adoré ma lecture quand je l'ai finalement reprise !

Le roman reprend là où c'était arrêté le premier tome : Nola s’est souvenue des raisons pour lesquelles Nott a quitté Mane. Mais il est hors de questions pour Nola que ça se reproduise, quitte à déclencher une guerre qui pourrait détruire les neufs mondes. Aidés par Sol et Kyle, Nola et Mane vont se battre pour que leur amour survive.

Comme dans le tome 1, on retrouve toute la mysticité de la mythologie nordique, beaucoup plus présente et creusée ! Là, on accède vraiment à beaucoup de volets de cette mythologie complexe qui me fascine ! Je tire mon chapeau à Gaïa pour avoir réussi ce pari qui peut être risqué ! J'ai appris énormément de choses, et c'est trop cool ! L'auteure nous fait une belle surprise dans ce second tome (spoiler, surlignez pour le voir : l'auteure nous fait un lien avec Baby Random, et plus particulièrement Lou, la fille de Célia et Roman, qui voit Nola !). C'était vraiment une jolie touche et un beau clin d'oeil !

L'action met du temps à s'installer, tout comme le rythme, c'est d'ailleurs pour ça que j'avais mis ma lecture en pause. Mais grâce à une partenaire Hugo, j'ai décidé de reprendre ma lecture et je m'en suis voulue de ne pas avoir persévéré car l'action et le rythme s'intensifient clairement vers la fin de la première moitié du roman et je n'ai plus su décrocher ensuite tant j'étais à fond ! Le mélange entre romance et fantastique est bien équilibré, j'avais un peu peur que le premier prenne trop le dessus sur le second mais non.

Concernant les personnages, le personnage de Nola/Nott fait un sacré bond au niveau de son évolution, ce qui n'est pas pour me déplaire ! Plus badass, plus déesse, elle se réapproprie ses dons et devient enfin LA Nott de Mane, ce que j'ai adoré ! Elle gagne en complexité et en profondeur ainsi qu'en puissance et c'est tout ce que j'attendais d'une déesse !
Pour Mane, je l'aime toujours autant que je le déteste ! Il est dur et tendre à la fois. Alors que Nola accroît sa force et prends de la puissance, on découvre un Mane plus vulnérable et humain, la faute à Odin, ce qui donne des scènes assez drôles quand même. Mais Mane restant Mane, il reste néanmoins ténébreux, téméraire et surtout un dieu !

Il y a beaucoup de personnages secondaires dans ce tome, nouveaux ou non. On retrouve avec plaisir Sol, Kyle, Ella et Léo. Les deux premiers seront compagnons de voyage et de bataille de Mane et Nola, et seront de bons alliés. Ella, un peu effacée, n'en reste pas moins drôle le peu qu'on la voit. Quant à Léo, je n'ai rien vu venir quant à son rôle dans l'histoire mais c'était bien fait et pas forcé. J'ai bien aimé retrouver Hel et Odin, deux 'méchants' de l'histoire mais qui apportent une réelle plus-value en termes de mythologie.

Malgré un début assez lent, ce tome deux vaut vraiment le coup d'être lu. Chapeau à Gaïa Alexia d'avoir su combiner si bien fantastique et romance, surtout sur un thème aussi complexe que la mythologie nordique ! J'ai hâte de découvrir ses prochains écrits et pourquoi pas un spin-off sur Ella et Kyle ! 

Claire

Phasellus facilisis convallis metus, ut imperdiet augue auctor nec. Duis at velit id augue lobortis porta. Sed varius, enim accumsan aliquam tincidunt, tortor urna vulputate quam, eget finibus urna est in augue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire