Briar Université : The Risk - Elle Kennedy

Brenna, la fille de l’entraîneur de l’équipe de hockey de Briar, a un caractère bien trempé. Elle ne se laisse jamais marcher sur les pieds et se fiche totalement de ce que les gens pensent d’elle.

Le problème, c’est qu’elle a besoin de l’appui de Jake Connelly, l’attaquant vedette de Harvard – l’équipe ennemie ! – pour obtenir un stage à la télévision, sur une chaîne spécialisée. Le jeune homme sexy ne lui facilite pas la tâche.

Il réclame un vrai rendez-vous pour toutes les fois où il devra jouer le rôle du petit ami. Mais sortir avec l’ennemi, aussi attirant soit-il, lui ferait prendre un gros risque…





"Le hockey est un sport. Toi tu es toute ma vie."

Merci Hugo Roman et Hugo New
Romance pour l'envoi de ce roman.

Avis :

Second tome de la trilogie Briar Université, j'attendais avec grande impatience ce roman sur Brenna, qu'on avait découverte dans The Chase. J'ai vraiment adoré ma lecture, très fraîche et drôle.

Brenna est une bad-girl et malgré cela, il y a une chose qu'elle ne peut pas faire : coucher avec quelqu'un de l'équipe ennemie, Harvard car elle est la fille du coach de l’équipe de Briar. Malheureusement, Jake Connelly est très attirant mais c'est aussi un joueur de Harvard et elle a besoin de lui pour décrocher un stage en journalisme...

J'ai trépigné d'impatience entre la fin du tome 1 et la lecture de celui-ci car je savais que j'allais l'adorer. Le personnage de Brenna m'avait beaucoup plu dans The Chase et j'avais hâte de la découvrir un peu plus en profondeur.

L'histoire prend son temps pour se construire et devient addictive au bout de quelques chapitres, en mélangeant romance, humour et des thèmes un peu plus sombres. Dans les points négatifs, je n'en retiens qu'un : le happy-ending. La fin s'est terminée assez brutalement, et j'aurais vraiment eu besoin d'un épilogue un peu plus construit et plus long pour être pleinement satisfaite. Mais dans l'ensemble, j'ai vraiment plus apprécié ce tome que le premier, en même temps, heureusement vu le personnage haut en couleurs de Brenna.

Comme je l'ai dit plus tôt, à propos des personnages, j'ai adoré le personnage de Brenna. Étudiante en journalisme à Briar, elle est à la recherche d'un stage dans une chaîne de télévision sportive ou à la radio. Mais le milieu du hockey étant principalement dominé par les hommes, il est difficile de se faire une place. On avait découvert Brenna dans The Chase, et je l'avais adorée. Solaire, amusante,, sarcastique, elle est terriblement effrayée de tomber entre les mains de l'ennemi, et plus particulièrement entre les mains de Jake Connelly.

Ce dernier ne fait pas de petites amies, il vit et respire hockey et ne veut laisser personne s'interposer entre lui et son sport. Arrogant, il sait ce qui est le mieux pour lui et s'y tient. Personne n'a réussi à le distraire à l'exception de Brenna Jensen, fille de l'entraîneur de Briar U. Mais quand Brenna lui demande de l'aide pour son stage, il réalise qu'elle pourrait être une grande distraction et gâcher tous ses efforts pour accéder à la NHL (Ligue Nationale de Hockey).

Pour les autres personnages, je n'ai pas compris l'intérêt de l'intrigue Hollis/Rupi. Il n'y avait rien de mignon chez eux et Rupi semblait carrément folle, possessive, et tout le temps en exagération, j'ai levé je ne sais combien de fois les yeux au ciel tant c'était énervant et je n'ai vraiment pas trouvé utile que cette intrigue figure dans ce livre.  Pour le personnage d’Eric, j’ai aimé que cela nous permette de comprendre le passé de Brenna, un passé un peu sombre. Désespéré, il ne sait compter que sur Brenna pour le sortir du merdier dans lequel il se fourre et n'a honte de rien pour arrive à ses fins. Quant à Hazel, autant je l'aimais bien au départ, autant je l'ai détestée par la suite ! Je savais qu'elle allait tout faire pour foutre en l'air la relation entre Jake et Brenna, et ça m'a un peu dérangée.

The Risk est mon tome préférée de cette trilogie sur Briar Université et j'ai hâte de lire le tome trois, dont le résumé est très mystérieux ! Pour cela, rendez-vous en septembre !

Claire

2 commentaires: