Les Anges : Oublier - Tina Ayme

Après un drame qui a bouleversé son existence et celle de sa famille, Mia est contrainte de quitter la charmante et pittoresque ville de Carmel, sur la côte californienne et débarque sur une petite île du Pacifique.

Essayant d’oublier son passé douloureux, elle fait la connaissance d’un groupe de garçons mystérieux. Ils sont tatoués et motards, ils sont une famille mais ils sont aussi sombres, inquiétants et redoutés de tous.

Emportée malgré elle dans un jeu malsain d’amitié forcée, Mia pourra-t-elle garder la tête hors de l’eau et ne pas se laisser aspirer vers le fond par des garçons aussi cruels qu’irrésistibles ?

On les appelle les Anges, ils ont décidé de l’entraîner en enfer…


"Dis-toi une chose, je te rendrai tout, coup pour coup, chaque fois que tu chercheras à m’atteindre. Sans états d’âme. Tu es cruel, mais je peux l’être aussi."

Avis :

Je suis tombée un peu par hasard sur ce premier tome, la couverture rouge m'ayant intriguée (semblerait que ce soit ma couleur haha) et je ne regrette absolument pas mon achat car j'ai adoré ma lecture, ce premier tome passant pas loin du tout d'un coup de coeur.

L'histoire raconte celle d'Amy/Mia qui part de sa petite ville de la côte pacifique pour une île perdue dans le Pacifique pour essayer de repartir sur de nouvelles bases. Mais quand Isaac, chef des Anges, décide qu'elle n'est pas la bienvenue, les deux vont jouer au jeu du chat et de la souris.

J'ai été complètement happée par l'intrigue de ce roman, de la première à la dernière page. On apprend à découvrir tous les personnages, notamment Mia et Isaac, et la romance met un peu de temps à s'installer. Si des fois, le fait que la romance mette du temps m'agace, là, ça n'a pas du tout été le cas car on est tenus en haleine de A à Z et je me suis sentie frustrée par moment de ne pas voir Mia et Isaac enfin craquer.

La tension est palpable à chaque page, on se demande vraiment s'ils vont céder, si Isaac va lâcher prise, si Mia va craquer et j'ai adoré ce suspens constant. L'auteur a une super plume et prend le temps d'installer toutes les bases pour mieux rebondir dans le tome deux, qu est déjà acheté et m'attend sagement dans ma bibliothèque. J'avais hâte de découvrir l'univers des motards mais au final, on a pas trop d'aperçu du clan, j'espère vraiment qu'on verra ça plus en profondeur dans la suite.

Concernant les personnages, je ne peux qu'adorer Isaac et Mia. Tous deux sont des têtes brûlées qui n'ont peur de rien ni de personne. J'ai hâte d'en apprendre plus sur Isaac, savoir ses blessures, ses fêlures et enfin avoir cette dimension badass que j'attends. Pour Mia, la pauvre n'a pas été épargnée, on a un bon aperçu de son passé, qui est tout sauf rose. Et le fait qu'elle soit partie et ait atterri sur le territoires des Anges va la faire flipper, avant de s'affirmer. C'est une personne très forte niveau caractère et j'ai adoré la voir rembarrer Isaac maintes fois.

La tension sexuelle entre les deux est juste hyper énervante, j'avais qu'une hâte : qu'ils baissent enfin leur garde et craquent mais non... Du coup, je suis terriblement frustrée mais heureusement que j'ai le tome 2 en ma possession parce que je vais rapidement retourner voir Isaac et Mia à mon avis.

Au niveau des personnages secondaires, j'ai adoré Luke, l'oncle de Mia. Il est un peu bourru et pas habitué à avoir sa nièce, mais il a vraiment un bon fond. J'espère en apprendre plus sur lui dans le tome deux également. Sloane, la soeur d'Isaac est vraiment adorable. Étant sourde, elle communique en langue des signes et est vraiment trop chou, surtout dans les dernières pages quand elle parle de Mia avec Isaac. Chez les autres Anges, j'ai bien aimé MJ, et ai eu un peu de mal à cerner les autres car ils sont très peu présents et on en sait pas beaucoup sur eux, mais je pense que ça viendra (ou pas).

En tout cas, c'est une très belle découverte que j'ai fait, et j'ai d'ores et déjà hâte de foncer sur le tome 2, qui s'appelle Affronter. Si vous ne connaissez pas ce roman, foncez, les Anges vous attendent ! 

Claire

Phasellus facilisis convallis metus, ut imperdiet augue auctor nec. Duis at velit id augue lobortis porta. Sed varius, enim accumsan aliquam tincidunt, tortor urna vulputate quam, eget finibus urna est in augue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire