Gataca - Franck Thilliez

Quel lien entre onze psychopathes gauchers et l’homme de Cro-Magnon ? Alors que Lucie Henebelle peine à se remettre de ses traumatismes, l’ex-commissaire Sharko se voit relégué à des enquêtes de seconde zone. 

Telle la découverte du corps de cette jeune scientifique, battue à mort par un grand singe. À nouveau réunis pour le pire, les deux flics plongent aux origines de la violence, là où le génome humain détermine son avenir : l’extinction. 

Bienvenue à GATACA...

Avis :

Après avoir lu le Syndrome [E], j'ai enchaîné avec la suite, Gataca ! Cependant, les deux peuvent se lire indépendamment. Et bon dieu, Gataca est simplement dingue et prenant !  Un vrai coup de !

L'histoire est simple : une primatologue est retrouvée morte à côté d'une guenon, tandis qu'un tueur est retrouvé mort dans sa cellule. Mais quel est le lien entre ces deux enquêtes qui, au premier abord, n'ont rien à voir l'une avec l'autre ? La violence et l'ADN seraient-elles liées, comme ces deux enquêtes ? Avec des chapitres courts et intenses, l'auteur nous embarque dans un roman efficace et haletant entre la France et l'Amazonie.

Comme d'habitude, Franck Thilliez a fait un travail de fou quant aux recherches faites pour rendre son roman aussi vrai que possible. Le récit est clair comme de l'eau de roche, on ne s'y perd pas et là est le talent de l'auteur : des descriptions savamment dosées et bien faites, deux intrigues qui se recroisent en une sans perdre le lecteur, et une histoire de fond qui fait réfléchir - ce que j'adore chez Thilliez. Le fait que les chapitres soient courts, avec une alternance de point de vue fait de Gataca un thriller sombre, intéressant, addictif. 

(Note : Même si l'auteur précise qu'il n,'est pas nécessaire de lire Le Syndrome E avant de lire Gataca, je vous conseille quand même de lire Le Syndrome E avant pour comprendre vraiment le fond de l'histoire et les personnages...)

Concernant les personnages, j'ai adoré retrouver Lucie et Sharko, même si les deux sont complètement brisés après la fin du Syndrome E.

Et pour cause... Sharko a décidé de réintégrer le 36, non plus en tant que commissaire mais en tant que lieutenant. Il planche sur la mort de la primatologue à Paris et est devenu l'ombre de lui-même depuis ce terrible drame survenu il y a un an. Il n'a plus de nouvelles de Lucie, sa petite lilloise. Lui qui, grâce à Lucie, avait réussi à guérir de sa maladie, il se retrouve seul et désarmé pour cette enquête. 

Lucie, qui a tout plaqué après la fin du Syndrome E, court de petits boulots en petits boulots. Un jour, elle apprend la mort du kidnappeur de ses jumelles. Devenue elle aussi l'ombre d'elle-même, elle va se lancer corps et âme dans une enquête trop sombre et horrible pour elle mais qui lui permet d'oublier un temps soit peu la douleur du passé. 

Les deux, qui avaient décidé de ne plus jamais se revoir, vont se retrouver afin de résoudre cette enquête et vont panser, sans le savoir, les plaies de l'autre et cela les rend terriblement attachants. Ils vont plonger volontairement dans l'horreur et la déviance humaine parce qu'après tout, ils n'ont plus rien à perdre... 

Gataca est un must-read avec Le Syndrome E dont les thèmes ne vous laisseront pas une minute de répit et vous feront réfléchir. 
Chroniques associées

Claire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire