Et Puis Soudain T1

Et Puis soudain T1 - Laura S. Wild

Rentrée séries TV

BBS#25 : C'est la rentrée !

Top 5 films Marvel

Top 5 des films Marvel

Le Syndrome E - Franck Thilliez

23 septembre 2018

Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle… Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Henebelle, lieutenant de police à Lille. Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés… 

Il n’en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko, en congé forcé. Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko. 

Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada, les deux nouveaux coéquipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d’une réalité effrayante et qui révèle que nous pourrions tous commettre le pire. 

Ceux qui ne connaissent pas le syndrome [E] ne savent pas de quoi ils sont capables…

"Ils étaient allés au bout. Au bout de l'horreur, dans un voyage sans retour qui avait dévoilé toutes les folies imaginables. Celles des hommes, des pays, du monde. Un monde qui vivait dans le chaos, asservi par le règne de l'image violente."


Avis :

Quel plaisir de retrouver l'écriture de Franck Thilliez ! Et quel plaisir aussi de découvrir comment Lucie et Franck se sont rencontrés ! Alors oui, j'ai lu tous les Thilliez dans le désordre, honte à moi ! Mais c'est une chose que je compte bien régler cette année !

Comme pour quasi tous ses romans, Franck Thilliez nous emmène dans les méandres du cerveau humain et les projets secrets du gouvernement qui travaillent dessus. Et comme d'habitude,Franck Thilliez en connait un rayon sur le milieu, ça se sent que de la recherche a été effectuée en amont et c'est ça que j'aime chez cet auteur ! En clair : une histoire construite à la perfection qui passionne et effraie à la fois ! J'ai été captivée par cette histoire du début à la fin, entre horreur et fascination - je trouve que c'est la fascination qui craint le plus au final.

L’intrigue comme l'histoire est hyper bien construite et nous embarque au Canada, en Belgique, en Égypte ! J'ai adoré le dépaysement que nous propose l'auteur, car on découvre plusieurs façons de vivre et différentes cultures. Et puis cette plongée dans la psychiatrie et dans les neurosciences ne peut que me plaire, moi qui adore ça, j'ai été comblée ! Un scénario et une intrigue sans faute qui m'a  plus que ravie ! 

Dans Le Syndrome E, on a le droit à deux intrigues qui finissent par se rejoindre : d'un côté un homme qui regarde un vieux film de 1955 qui le rend aveugle, et de l'autre, cinq personnes sont retrouvées mortes sans lien particulier. Mais ça ce n'était qu'au premier abord car Lucie Hennebelle qui s'occupe de la première affaire de l'aveugle va devoir faire équipe avec Franck Sharko, en charge du quintuple meurtre. Et je peux vous dire que la rencontre entre ces deux zozios, je l'attendais de pied ferme ! Et bon dieu, la fin ! LA FIN ! Comment se peut-il qu'on finisse un roman comme cela ? Le talent de Franck Thilliez à son apogée !

Franck, qu'on a découvert dans Train d'enfer pour ange Rouge, est un personnage touchant du fait de sa maladie, et qui aussi surprenant que ça soit, va se stopper à la fin du roman comme une averse de pluie, notamment grâce à Lucie. Usé par son boulot, il n'a plus ni femme ni fille et n'est plus le même homme à cause d'une schizophrénie tenace qui le fait voir une enfant imaginaire... Lucie, découverte dans la Chambre des morts, est une jeune trentenaire, mère de famille et lieutenant de police. Avec u caractère bien trempé, la jeune femme essaie de gérer sa vie de femme, mère et flic comme elle peut. Avec son caractère dur, elle traque les assassins et les tueurs en série avec une détermination de fer.

Lucie et Franck font une équipe incroyable, malgré qu'ils soient tous les deux abîmés par des enquêtes sombres. Ils vont devoir laisser leur passé de côté et affronter de pleine face cette enquête dont ils auront du mal à délier les nœuds. Leur relation est intéressante à suivre, et j'étais contente qu'elle ne prenne pas le dessus sur l'enquête.

Je suis bien évidemment ravie de découvrir ce premier opus de la série Sharko/Hennebelle, et hâte de lire la suite de ce diptyque sur la violence, j,'ai nommé Gataca. Bien évidemment, je suis plus que ravie d'avoir repris ma lecture des romans de Franck Thilliez ! Vivement la suite !

Chroniques associées