American Witches - Katia Campagne

Le corps d'une femme rousse est retrouvé sur un chemin de randonnée, à quelques kilomètres d'une bourgade américaine isolée. Démembrée, un parchemin enfoncé dans la gorge, la victime semble avoir fait l'objet d'une cérémonie macabre. Mise en scène ou rituel consacré ? 

La question se pose au coeur de Hinsdale, qui garde encore les traces des anciennes chasses aux sorcières.

Chargé de l'enquête, Karl Rosenberg sait qu'il n'y coupera pas : pour sa dernière enquête, il va devoir affronter des légendes qu'il aurait préféré ne pas réveiller, et l'aide de son remplaçant ne sera pas de trop pour démêler les croyances de la réalité. 

Car dans cette petite ville où tout se sait mais où personne ne parle, les mythes ont toujours un fond de vérité. 

Avis :

Ce roman était dans ma wishlist depuis qu'il a été annoncé et je n'ai pas du tout été déçue. 

A Hinsdale, une jeune femme a été retrouvée morte démembrée en forêt et semble avoir été tuée au cours d'une cérémonie étrange. Le shérif de la ville, avec son remplaçant, vont se charger de l'enquête qui devient étrange sous fond de sorcellerie. 

J'ai beaucoup aimé ma lecture. L'intrigue était bien construite, assez rythmée mais surtout extrêmement addictive. Le thème des "sorcières" est abordée d'une manière qu'il m'a plu : pas du côté ésotérique mais du côté woman power. En effet, ici les sorcières sont décrites comme indépendantes, voulant l'égalité homme/femme, quitte à taper du poing sur la table. 

L'ambiance bourgade est hyper intéressante. En effet, à Hinsdale, tout le monde connaît tout le monde, rien ne s'y passe... Sauf quand Tara est retrouvée morte et quand le petit nouveau qui va remplacer le shérif en poste vient de la ville. American Witches est mystérieux, voire fantastique avec énormément de suspense. De plus, l'écriture de Katia Campagne est fluide, addictive et ne comporte aucune longueur. 

Du côté des personnages, ils sont bien développés. Karl Rosenberg est le shérif bientôt à la retraite d'Hinsdale qui va être remplacé par Ethel Green, un policier qui vient de la ville. Alors qu'au départ, Karl a des préjugés sur son remplaçant, il ne tarde pas à le prendre sous son aile et l'intégrer comme il peut. Je l'ai trouvé très froid puis très chaleureux avec Ethel. C'était un personnage que j'ai apprécié découvrir. Dans cette bourgade, on ne veut pas d'Ethel. Le petit jeune de la ville va avoir du mal à se faire apprécier des habitants. Pourtant, il ne démord pas et prend son rôle de futur nouveau shérif très à coeur. 

Sauf qu'à Hinsdale, on n'aime pas trop remuer le passé un peu mystique et honteux de certains habitants... J'ai adoré l'alchimie entre Karl et Ethel. Le premier prend son remplaçant sous son aile, l'invite dans sa sphère privée et devient un peu son "fils". D'ailleurs, Rosalie, la femme de Karl, est un bonbon ! Elle est tellement adorable et différente des autres gens... 

Les autres habitants sont vraiment détestables... Notamment le maire, Charlie Weld, qui a des pastèques à la place des chevilles, prêt à tout pour que ce nouveau shérif dégage et ne creuse pas cette enquête. J'ai eu beaucoup de mal à cerner les autres personnages, notamment Katherine et sa clique ainsi que Christabella.

Ce roman, qui a eu le prix 2020 du meilleur suspense, est vraiment une belle découverte qui mérite d'être plus mis en avant. Si vous aimez ce genre de roman, foncez découvrir Hinsdale et ses habitants et j'espère retrouver Ethel dans un autre roman de l'auteure. 

Claire

Aucun commentaire:

Publier un commentaire