The Crown - Saison 1

Au début des années 1950, la jeune Elisabeth, qui s’est mariée quelques années plus tôt à Philip Mountbatten, succède à son père, le Roi George VI, sur le trône britannique. 

Investie de la lourde responsabilité d’incarner la couronne, elle est confrontée lors des premières années de son règne à un monde complexe en pleine transition, ainsi qu’au déclin de son empire. 

Pour s’imposer et assurer la pérennité de la monarchie, Elisabeth II doit composer avec les rigidités du protocole mais aussi s’affirmer face aux rivalités politiques qui agitent le pays. 

Alors que la Reine semble dotée d’un puissant pouvoir, la réalité est toute autre et pourrait avoir d’importantes conséquences sur sa vie personnelle.

Avis :

Regardée cent ans après tout le monde, j'ai enfin succombé à The Crown et je dois avouer que je suis plutôt ravie. 

The Crown raconte, comme dit le résumé la vie d'Elizabeth Windsor, fille du Roi George VI qui deviendra Elizabeth II, une des reines ayant régné et régnant le plus de toute l'histoire de l'Angleterre. 

J'ai toujours détesté les cours de civilisation anglaise à la fac d'anglais, d'où mon envie de regarder cette série. Et je dois dire que c'est à la fois passionnant, intriguant et terriblement addictif. Les décors sont tout à fait sublimes, tout comme les tenues. La bande originale est magnifique et colle à la perfection avec l'ambiance de la série. 

De nombreux thèmes sont abordés avec justesse, comme Thématiques essentiels comme le pouvoir, la politique et la bureaucratie, la loyauté, le mariage forcé et les concessions. Le rythme est assez lent, mais permet de tout bien saisir et d'y réfléchir. 

J'ai beaucoup apprécié Claire Foy, qui joue Elizabeth. Elle est assez ressemblante à la vraie reine, je trouve, ce qui est très troublant. Elle joue avec force de nombreuses palettes et émotions, tantôt anxieuse, protocolaire, aimante, perdue, ambitieuse. Matt Smith joue son mari, Philip, et bon dieu comme je déteste ce personnage. 

Antipathique au possible, agaçant, irrespectueux des traditions et principes de la royauté. Idem pour Vanessa Kirby, qui campe le rôle de Margaret, la soeur d'Elizabeth. C'est une sacrée garce, je trouve. Elle essaye de renverser ce que fait Elizabeth et ça m'a agacée qu'elle fasse passer ses désirs avant ceux du pays. J'ai apprécié découvrir à travers John Litgow le premier ministre Winston Churchill, surnommé "le vieux lion". 

J'ai hâte de voir ce que va donner la seconde saison de The Crown, mais avant, je dois finir la saison 1 de Rizzoli & Isles et la saison ultime de Supernatural. En tout cas, belle découverte que The Crown. 

Claire

Aucun commentaire:

Publier un commentaire