Le Roi Arthur : La légende d'Excalibur

Jeune homme futé, Arthur tient les faubourgs de Londonium avec sa bande, sans soupçonner le destin qui l'attend – jusqu'au jour où il s'empare de l'épée Excalibur et se saisit, dans le même temps, de son avenir. 

Mis au défi par le pouvoir du glaive, Arthur est aussitôt contraint de faire des choix difficiles. 

Rejoignant la Résistance et une mystérieuse jeune femme du nom de Guenièvre, il doit apprendre à maîtriser l'épée, à surmonter ses démons intérieurs et à unir le peuple pour vaincre le tyran Vortigern, qui a dérobé sa couronne et assassiné ses parents – et, enfin, accéder au trône…

Avis :

En regardant le catalogue Netflix, je suis tombée sur ce film que j'avais déjà vu à sa sortie en DVD et me suis rendue compte que je n'avais jamais fait de BlaBlaCiné dessus. 

Ce film reprend les bases des légendes arthuriennes avec Arthur et Excalibur, sans pour autant que ce soit barbant et long. Réalisé par Guy Ritchie, j'ai adoré cette revisite ! Ce dernier a repris des éléments de la légende médiévale et les a réunis pour faire un film de haut vol.

La bande son colle parfaitement à l'univers créé et renforce mon amour pour ce film ! Grâce aux effets spéciaux, à la musique et au rythme incroyable, Guy Ritchie a apporté une vision nouvelle et unique du roi Arthur. Les scènes d'action sont incroyables, immersives, vives, il y a très peu de moments de calme, je n'ai pas vu les deux heures de film passer tant j'étais à fond. Et puis les décors sont tout à fait magnifiques, également. On se croirait vraiment à l'époque tant c'est réaliste et beau. 

Charlie Hunnam campe un Arthur charismatique, fougueux, et très crédible, il m'a vraiment bluffée ! Quant à Jude Law, qui joue Vortigern, il était vraiment incroyable en tant qu'antagoniste complexe, sadique et manipulateur. Les autres personnages et acteurs sont tout aussi convaincants. 

Si vous avez aimé Game of Thrones et/ou Blanche-Neige et le Chasseur, vous devriez apprécier grandement cette nouvelle aventure du Roi Arthur ! 

0 Commentaires