Comment je vais réduire mon impact environnemental cette année ?


Parce que préserver notre planète est important, j'ai mis des actions en place pour réduire mon impact tous les jours. 

Zéro repas préparés

Avant, j'étais une grande consommatrice de repas préparés. Depuis que je suis en formation, tous mes camarades ou presque prennent des repas préparés le midi. Personnellement, je préfère préparer mes repas en avance le dimanche et emporter le tout dans un tupperware pour le midi.

Déjà, c'est une économie d'argent, d'emballages et au moins, je sais ce que je mange. Un article arrive dans la semaine sur le meal prep et ses avantages.

Moins d'emballages

Selon une étude de l'organisation Agir pour l'Environnement, 100 milliards d’emballages sont jetés chaque année par les Français, et seulement 52% de ces emballages seront recyclés.

J'essaie de réduire ma consommation de plastiques et sur-emballages. Pour cela, je prends un sac à dos ou un totebag en coton bio pour faire mes courses, je prends des choses en individuel (yaourts) ou en vrac. En formation, lors de la pause café, on nous impose d'utiliser des gobelets réutilisables au lieu de gobelets jetables, ce que je valide absolument. À la maison, je ne bois que de l'eau du robinet.

Recyclage & Compost

Je fais extrêmement attention au recyclage. Même si j'ai réduit mes emballages, je ne peux pas tout enlever d'un seul coup. Par contre, je recycle tout. A Brest (et dans toutes les villes je pense) on a trois poubelles à notre disposition : déchets alimentaires, papiers et verre. Et je suis très minutieuse quant à cela.

Courant 2020, je pense même faire un petit compost sur ma terrasse, rien que pour y mettre épluchures de légumes, coquilles d'oeufs etc. Ce sera déjà ça moins à mettre dans mes poubelles. 

Ampoules économiques

Depuis que je suis dans mon appart, je n'ai que trois ampoules : une dans l'entrée, la salle de bains et ma cuisine. Et ce sont toutes des ampoules LED dont la consommation est trente fois inférieure à celle d'une ampoule classique. Comparé à une ampoule halogène, une ampoule LED consomme 6 fois moins et dure au moins 5 fois plus longtemps. 

Réduction des mails

Plus un mail est conservé longtemps, plus son impact sur l’environnement est négatif. Pour information, un mail est aussi énergivore qu’une ampoule allumée pendant une heure. Pour cela, je supprime mes spams deux fois par semaine, je fais le tri dans mes newsletter une fois par semaine et j'évite d'envoyer des mails sauf si je ne peux pas faire autrement.

Choix des déplacements

Par acquis de conscience et en sachant combien les transports sont les premiers émetteurs de gaz à effet de serre en France et sont responsables de 26% des émissions de dioxyde de carbone en Europe, je n'ai pour le moment pas décidé de passer mon permis. Premièrement parce que Brest est bien desservi en transports en commun, et deuxièmement, j'ai tout ce dont j'ai besoin à moins de deux kilomètres de la maison, du coup je fais en général mes déplacements à pied.

0 Commentaires