Sugar Bowl : Sugar Free - Sawyer Bennett

La sombre et délicieusement perverse histoire d’amour de Sela et Beck, bâtie sur le sexe, le mensonge et la vengeance, débouche sur une conclusion explosive.

Pendant des années, Sela Halstead a rêvé de vengeance, mais sa réalisation est des plus éprouvantes. Une nouvelle fois, elle se retrouve à la merci de Jonathon Townsend. Et même si elle en réchappe, elle craint de ne jamais pouvoir se rétablir.

Ayant désespérément besoin d’aide et de réconfort, elle court vers le seul homme en qui elle peut avoir confiance : Beckett North, qui est à ses côtés depuis le début. Mais pourra-t-il gérer la vérité ? Et est-il prêt a tout perdre : sa fortune, sa famille, sa liberté ?

C’était le destin, putain. Comme s’il y avait eu cet énorme puzzle juste devant moi… Le puzzle d’une vie parfois simple, mais à laquelle il manquait quelque chose. Je ne m’en étais pas rendu compte, mais il manquait des pièces. Je ne m’en suis aperçu que quand tu es arrivée et toutes les pièces ont commencé à prendre leur place.
Avis :


Merci à Hugo&Cie et Hugo New Romance
pour l'envoi de ce roman.

Après que les deux premiers livres aient été deux coup de cœur pour moi, j'en attendais beaucoup pour ce dernier livre de l'histoire de Beck, Sela et JT. Et même si ce n'était pas un coup de cœur, Sawyer Bennett clôt magnifiquement la trilogie avec ce dernier livre.

Sela et Beck ont encore du pain sur la planche, car les actions de Sela à la fin du second tome vont lui causer des ennuis de taille, mais le soulagement qu’elle ressent ne l’aide pas à faire face aux conséquences de ses actes ni à la culpabilité qui la ronge. De son côté, Beck fait tout ce qui est en son pouvoir pour la protéger, même si cela implique de prendre la responsabilité des actes de Sela pour lui. Je n'entrerai cependant pas plus dans les détails pour ne pas vous spoiler.

Sugar Free est presque aussi sombre que Sugar Daddy (le premier tome), surtout après ce qui s'est passé à la fin de Sugar Rush (le second tome). J'ai vraiment apprécié toutes les parties sombres, même si elles étaient difficiles à lire. Donc si vous êtes particulièrement mal à l'aise avec les scènes violentes, évitez de lire ce livre car certaines scènes sont horribles.

Nous avons une part importante de "thriller", et en tant que fan de thriller et de romance, j'aime toujours le mélange des deux. Cependant, j'ai deviné ce qui se passe dans la dernière partie du livre mais je suppose que c'est le jeu quand on lit deux genres. Je crois que je n'ai jamais lu un roman aussi vite que celui-ci, tant je voulais savoir le fin mot de cette histoire qui m'a fait ressentir cent mille émotions et juste au moment où vous pensiez pouvoir voir la lumière au bout du tunnel, Sawyer Bennett rajoute un peu de tension.

Il y a quelques rebondissements dans ce troisième et ultime tome, mais j'ai eu l'impression que l'intrigue était un peu plus plate par rapport aux deux autres livres mais ça n'engage que moi.  Une chose que j'ai vraiment aimé, c'est que l'épilogue, qui était très différent des épilogues que j'ai l'habitude de lire. Sawyer Bennett a décidé d'inclure différentes périodes, ce qui en fait une bonne conclusion.

Concernant les personnages, mon avis sur Beck reste inchangé, c'est un homme fabuleux, tendre, amoureux et fort pour deux. Il fera tout pour protéger ses proches, même s'il doit tout perdre, du moment que ses proches soient en sécurité et heureux. J'aimerais avoir un chéri comme Beck, mais je peux toujours rêver ! Quant à Sela, c'est le personnage qui a le plus évolué au cours de la trilogie. Elle qui manquait de confiance en elle et en la gente masculine est devenue une femme qui s’ouvre aux autres. Elle est vraiment forte après tout ce qu'elle a enduré, et je ne peux que lui dire bravo, car tout le monde n'est pas aussi fort qu'elle face à ces épreuves.

La relation entre Beck et Sela est vraiment mise à l'épreuve dans ce livre et ils ne m'ont absolument pas déçue, et ce à aucun moment. Ils feront tout pour se soutenir et avancer ensemble. Ces personnages étaient si adorables, que ce soit individuellement ou en tant que couple. Je suis tellement tellement tellement heureuse qu'ils aient une fin heureuse, et que leur amour ait surpassé les épreuves auxquelles ils ont dû faire face.

Pour les personnages secondaires, je suis heureuse d'avoir pu revoir Caroline, Ally et Dennis. Vraiment, ils sont adorables, et ce chacun à leur façon. Caroline en étant une femme forte - presque aussi forte que Sela, Ally étant une enfant juste adorable qui permet d'avoir un peu de légèreté dans les situations tendues et dures de la trilogie, et Dennis en étant présent pour tout le monde et en apportant son soutien et son attention aux personnes demandant son aide. Et si cet homme n'était pas là, comment et où seraient Sela et Beck ? Le résultat serait-il le même ou non ? J'ai clairement un doute à ce sujet. Pour les parents de Beck et Caroline, eh bien... La mère de Beck est une garce tellement superficielle qu'elle ne méritait que ce que Beck lui a donné. Et pour le père de Beck... J'étais triste de voir ce qui lui est arrivé, je pense qu'il aurait agi différemment si les choses avaient été différentes en particulier à propos de JT.

Si je devais faire un avis général sur la série, je serais éternellement reconnaissante envers Hugo&Cie (comme quasiment à chaque fois) de m'avoir fait découvrir une nouvelle auteure, un nouvel univers vers lequel je ne serais pas forcément allée, et de proposer d'aussi belles romances addictives. Il s’agit d’une série de livres que tout le monde devrait lire si l’on aime se faire malmener par une intrigue incroyable et des personnages complexes. J'ai hâte de lire plus de romans de Sawyer Bennett dans le futur. Et une chose est sûre: Sela et Beck me manquent déjà !

Claire

2 commentaires

  1. Cette trilogie me tente terriblement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey ! Merci pour ton commentaire, je te la conseille à 100000% si tu aimes les drames psychologiques et les romances très intenses ♥ Des bisous !

      Supprimer