30 décembre 2018

La vérité sur l'affaire Harry Québert

À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, un jeune écrivain à succès, est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur.

À quelques mois de l’échéance qui lui a été donnée, tout bascule soudain pour lui : son ami et professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné en 1975 Nola Kellergan, une jeune fille, avec qui il aurait eu une liaison.

Convaincu de l’innocence d’Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête.

Avis :

N’ayant pas lu le livre sur lequel est basé la série, je tiens à prévenir que je n'ai pas de point de comparaison entre les deux et donc que mon avis n'engagera donc que moi.

La série raconte l'enquête que va faire Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, quand il apprend que son mentor Harry Quebert, auteur à succès également a été arrêté pour avoir tué une jeune femme de quinze ans il y a un peu plus de trente ans à Sommerdale. Mais il se pourrait que la petite ville recèle quelques secrets que les habitants ne s'attendaient pas à voir resurgir trente ans après...

Adapté du roman du même nom, la série comporte dix épisodes diffusée à raison de deux épisodes par semaine. L'intrigue est assez basique pour un polar : une mort, un suspect, une petite ville, des secrets... Mais pourtant, il y a quelque chose qui chez moi a fonctionné et qui d'habitude me perturbe : les flashbacks. Que ce soit dans les livres ou les séries, je ne suis pas quelqu'un qui aime les flashbacks. Pourtant, c'est ce qui donne ce rythme à la série, sans quoi elle aurait été à mon avis plate et vite bâclée.

Remplie de fausses pistes et rebondissements, Jean-Jacques Annaud nous offre une série captivante devant laquelle on rage de devoir attendre une semaine pour voir la suite. Avec un suspens incroyable, la série dépeint de nombreuses choses, entre secrets de famille, influence des médias, envers du monde de l’édition…

Concernant les personnages, j’ai adoré découvrir chacun d’entre eux. Nola, jeune adolescente de quinze ans, qui se prend d’amour pour l’auteur new-yorkais fraîchement débarqué à Sommerdale. On apprend à la découvrir à travers les flashbacks et les autres personnages qui racontent son histoire pas facile. J’ai adoré la découvrir, entre ambiguïté et mystère.

Harry Quebert, qui a connu la gloire avec « Les Origines du Mal », a décidé de partir à Sommerdale afin d’écrire son prochain roman loin du tumulte des grandes villes. Cet écrivain a eu une relation avec Nola Kellergan, une adolescente de quinze ans qui a disparu mystérieusement en 1975. Quand le corps de la jeune fille est retrouvé sur la propriété d'Harry, l’auteur va tomber dans une spirale infernale et va devoir se battre pour prouver son innocence. J’ai eu énormément de mal à cerner Harry durant les scènes au moment présent : il semble froid, distant, l’opposé de ce qu’il semblait être dans les années 1970.

Marcus, élève d’Harry, souffre du syndrome de la page blanche lors de la rédaction de son second roman, et il va aller voir son mentor, Harry Quebert, professeur et écrivain reconnu. Cependant, tout va basculer lorsqu'on découvre le cadavre de Nola dans le jardin d’Harry. Marcus va alors mener l'enquête pour prouver l’innocence de son mentor avec l’aide du sergent Gahalowood. Ils vont alors éclaircir le mystère du meurtre de Nola et déterrer de nombreux secrets – inavouables pour certains – sur les habitants de Sommerdale et sur Nola.

Les personnages secondaires sont également intéressants, surtout Luther Caleb, le mystérieux chauffeur d'Elijah Stern qui m’a fait tellement mal au cœur ! Abîmé (physiquement et mentalement) par la vie, ambigu, étrange, le pauvre Luther n’a pas été ménagé. Amoureux de Nola, il sera aussi de l’enquête, mais est-ce vraiment lui le tueur de la jeune femme ? 

La vérité sur l'affaire Harry Quebert est une série de qualité qui se regarde avec plaisir et où on ne s'ennuie jamais grâce au rythme imposé. 

3 commentaires

  1. J'ai vu passer les publicités à la télévision mais n'ai pas été très attirée par le sujet ;) Belle journée

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai lu mais ne le regarderai pas car je me suis faite une idée des persos qui ne me correspondent pas avec la série.

    RépondreSupprimer
  3. Inconnu au bataillon, je ne connais ni la série ni le livre. Apres ça ne me branche pas plus que ça

    RépondreSupprimer