21 décembre 2018

Baby Random T1 - Gaïa Alexia


Il est 10 h 30 quand son patron arrive au café dans lequel travaille Célia. Il lui fait un sourire et l'invite une fois de plus à dîner. Mais Max est Français, et la réputation des Français pour briser les cœurs n'est plus à faire... Quelle excuse va-t-elle pouvoir trouver pour l'éviter ? Et si elle mettait ses préjugés de côté, Célia ne serait-elle pas surprise ?

Il est 11 h 05. Célia est debout derrière sa caisse. Il va arriver, elle le sait. Il vient tous les jours depuis un an, toujours à la même heure. Il ne dit pas bonjour, ne sourit pas, ne la regarde pas et commande toujours la même chose. Célia se maudit de n'être qu'une petite serveuse dans le décor de cet homme d'affaires. 

Pourquoi aurait-il envie de la regarder, après tout ? Et si le sort décidait de se mêler de la vie amoureuse de Célia Fowell et de tout renverser sur son passage telle une tornade dans un magasin de porcelaine ?


Avis :

Je me suis essayée à une nouvelle romance de chez Hugo New Romance assez différentes de celles que je lis d'habitude. 

L'histoire raconte la petite vie tranquille de Célia qui travaille dans un café. Chaque jour, elle attend avec impatience 11h05, car c'est à cette heure qu'un jeune homme sur qui elle fantasme en secret vient prendre son café. Lors d'une cérémonie où elle est poussée à aller par sa voisine, elle va tomber sur Roman, son client de 11h05. Dès lors, toute la vie de Célia se retrouvera chamboulée et pour cause... 

J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire au début juste le temps que tout se mette en place, et une fois que c'était lancé, je n'ai plus pu arrêter de lire. Ce qui m'a déçue cependant c'est le nombre de clichés que renferme le roman ainsi que sa prévisibilité. On est dans une romance classique bourrée de clichés et avec une intrigue très prévisible. Mais ce n'est pas pour autant que j'ai arrêté ma lecture car la plume de Gaïa est vraiment addictive !

Concernant les personnages, j'ai bien aimé le personnage de Célia, une jeune femme tout ce qu'il y a de plus normale. Elle vit dans un petit appartement, a un boulot de serveuse dans un café et aime bien sa petite routine, surtout quand son beau client vient prendre un café à 11h05 précise. Solitaire dans l'âme, elle trouve souvent refuge chez Mona, sa petite voisine de palier adorable. Célia est une jeune femme attachante et sensible. La pauvre a essuyé des casseroles et des déceptions, elle est tout sauf parfaite mais c'est une battante qui ne se laisse pas démonter. Elle va faire face à un imprévu de taille mais va se battre coûte que coûte car elle n'est pas seule à devoir assumer cet imprévu. 

Max, le patron de Célia, semble être un homme froid et distant, limite lunatique. Mais quand on apprend à le connaître, on ne peut que l'aimer car on le découvre attentionné et romantique envers Célia, une facette que j'ai adoré découvrir et que j'espère découvrir un peu plus en profondeur dans les tomes suivants. 

Se rajoute Roman, le client mystérieux dont Célia est secrètement amoureuse. Fils à papa et milliardaire, il va faire tourner Célia en bourrique maintes et maintes fois et va bouleverser sa vie. Il est l'opposé de Max et la pauvre Célia ne saura plus qui choisir tant les deux sont différents. Sauf que Roman va se retrouver - sans le vouloir - impliqué dans la vie de Célia. Je l'ai détesté à chacune de ses apparitions et j'espère que mon avis changera dans le tome 2 parce qu'il y a sûrement un homme adorable sous cette carapace d'homme intouchable. 

Il faut savoir que moi et les triangles amoureux ça fait quinze, je ne supporte pas ça et du coup, le fait qu'il y ait un triangle amoureux dedans m'a fait lever les yeux au ciel maintes fois à cause de ces deux hommes qui jouent au jeu de celui qui pissera le plus loin. Oui, mes propos sont rudes, je sais, mais les triangles amoureux m'horripilent ! 

Dans les autres personnages, on découvre Mona, la voisine de palier de Célia. C'est une petite grand-mère assez marrante, très sarcastique mais tellement adorable. Elle n'hésite pas à recadrer Célia quand elle en a besoin, mais derrière la façade rude de Mona, se cache un cœur débordant d'amour. J'étais très triste de ce qu'il lui est arrivée dans ce tome, je ne m'y attendais pas du tout, moi qui la voyait être dans les tomes suivants à houspiller Célia encore et encore. 

Dans l'ensemble, Baby Random est une belle romance avec quelques minuscules défauts mais qui devient rapidement addictive grâce à la jolie plume de Gaïa Alexia. Je lirais le tome 2 par curiosité en espérant que le triangle amoureux s'éclipse au profit d'une romance solide et que les personnages masculins se dévoilent un peu plus. 

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire