18 janvier 2017

L'Élue - Kiera Cass


Trois cents ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illeá, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles. Déchirées entre amitié et rivalité, les quatre candidates encore en lice resteront liées par les épreuves qu’elles ont dû surmonter ensemble.

Entre les intrigues amoureuses et celles de la cour, c’est une lutte de tous les instants pour demeurer fidèles à leurs idéaux. America n’aurait jamais pensé être si près de la couronne, ni du coeur du Prince Maxon.

À quelques jours du terme de la compétition, tandis que l’insurrection fait rage aux portes du Palais, l’heure du choix a sonné.

Car il ne doit en rester qu’une…

Cet avis risque de vous spoiler ce qui s'est passé dans les deux
tomes précédents si vous ne les avez pas lu.

Avis :

C'est le dernier tome des aventures d'America durant la Sélection, et j'avoue que j'étais un peu triste de quitter cette trilogie.

J'ai aimé retrouver America et Maxon. Ils prennent des risques inconsidérés pour qu'Illéa ne souffre pas des actions des renégats sudistes et se mettent énormément en danger, quitte à se mettre le roi et la reine à dos. Maxon a extrêmement bien évolué dans ce troisième tome et même s'il n'est pas parfait, c'est ce qui fait son charme.

America a elle aussi bien évolué, et n'hésite pas à battre le fer pour dire tout haut ce qui compte pour elle et quelles sont ses valeurs. Et évidemment, je suis super heureuse pour eux à la fin ! ♥ Aspen ne m'a fait ni chaud ni froid, il reste lui-même, fade, idiot et boulet. Mais à la fin, je suis contente qu'il soit avec Lucy, même si ça m'a fait drôle.

Pour une fois, j'ai adoré le personnage de Celeste, dont on découvre enfin la 'vraie' facette. Dommage qu'elle meure parce que je l'aimais bien dans ce tome là, comparée aux autres tomes. Malgré la compétition, on entrevoit une amitié naître entre les sélectionnées et je suis bien contente que ça n'ait pas viré au crêpage de chignon.

J'ai vraiment été choquée par le roi Clarkson qui fait savoir haut et fort (un peu trop d'ailleurs) qu'il n'apprécie pas America et qui est exécrable et violent comme jamais. Cependant, je suis triste que lui et sa femme aient été tués, tout comme le père d'America.

Concernant l'écriture, rien à redire. Les descriptions sont longues mais utiles, l'action et le suspens sont tout aussi présents que dans le précédent tome, on n'a pas le temps de s'ennuyer. J'ai énormément aimé cet ultime tome de la trilogie.

L'auteure nous offre une fin digne de ce nom, quoi que prévisible sur certains points, mais je suis restée sur les fesses par moment. Pour moi, il y a un tout petit bémol : j'aurais aimé avoir un avant-goût d'Illéa après la mort du roi Clarkson et le couronnement de Maxon, mais ça, c'est du chipotage de ma part.

J'ai extrêmement hâte d'entamer le tome 4, que j'espère égal voir meilleur que ces trois premiers tomes.

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire