Wish : Evie - Audrey Carlan

Faire des vœux est une perte de temps, une chose à laquelle je me suis pliée quand j'étais enfant mais que j'ai abandonnée depuis.

On ne peut pas rêver de quelque chose et, pouf, ça apparaît comme par magie. Si vous voulez quelque chose dans la vie, vous devez travailler dur et vous sacrifier pour cela. Ma mère était le genre de femme qui volait d'une aventure à l'autre, laissant le destin décider de son prochain geste. Ma soeur est exactement la même.

Moi, pas du tout. J'ai travaillé jusqu'à l'os pour devenir un gestionnaire financier prospère, me faire un nom et mener une belle vie indépendante.

Même si chaque lettre de ma mère me dit de prendre des risques, de laisser le vent me porter vers les désirs de mon coeur, je fais exactement le contraire. L'envie d'errer et de faire des vœux est ce qui a tué ma mère et m'a laissée sans ma soeur pendant une décennie. Il n'y aurait pas de vœux pour moi. La dernière fois que j'ai fait un vœu, j'avais huit ans. Ce rêve ne s'est pas réalisé...

Avis :

Second tome de la saga Wish et quelle déception, comme quasi chaque tome 2 des séries d'Audrey Carlan. 

A l'opposé de Suda Kaye, Evie a toujours eu les pieds sur terre et a  réussi sa carrière, mais en sacrifiant ses rêves et ses envies. S'enfermant dans une bulle de stabilité et de sécurité, Evie a occulté qu'elle aussi avait le droit à une vie d'amour et de bonheur. Lorsqu'elle se retrouve face à face avec son amour d'enfance, Milo, elle a du mal à briser sa façade pour laisser entrer l'amour.

Comme toujours, j'ai des problèmes avec les seconds tomes des séries d'Audrey et cela n'a pas changé... Quand j'ai terminé ce roman, je ne savais pas ni où me placer ni où placer le livre. Dans les points positifs, on peut compter le dernier tiers du roman, à partir du décès du père des filles. C'est beaucoup plus rythmé, plus intéressant. Certes, je me suis fait spoiler le tome 3, mais le cliffhanger est bien amené et j'ai hâte de lire le  tome sur Isabeau. Egalement, tout ce qui traite la culture amérindienne était très intéressant, on sent qu'il y a eu de la recherche derrière. 

Dans les points négatifs, les deux premiers tiers du roman. J'ai jamais vu un roman aussi agaçant (enfin si), de un par les termes navajo à répétition qui m'ont soûlées comme jamais. J'ai eu l'impression de me retrouver de nouveau dans Calendar Girl : Février avec les surnoms à répétition. Tout le roman est du point de vue d'Evie, et ça m'a un peu dérangée, même si franchement, j'ai préféré car Milo me sortait par les trous de nez. 

En effet, le principal problème sont les personnages. Evie est une femme d'affaires accomplie ayant les pieds sur terre. Sauf que sous cette carapace de femme forte et indépendante, se cache une femme délaissée et fragile qui a vu tous ceux qu'elle aime l'abandonner au fur et à mesure. J'ai adoré Evie dans le premier livre mais là... Le fait qu'elle ne veuille pas lâcher prise, qu'elle ait peur de tout concernant une vie pleine de bonheur et d'amour, ça m'a fait lever les yeux vers le ciel une dizaine de fois, sinon plus. Elle arrête pas de se plaindre, geindre, reculer. Mais meuf, arrête sérieux ! Elle est incapable d'avancer et préfère trouver un coupable - ou plutôt une coupable pour tous ses malheurs - plutôt que de voir la vérité en face. 

Idem pour Milo, son comportement m'a gavée. Ok, il est très "homme" tout ça, mais bordel, qu'il force comme ça Evie à sortir avec lui, à emménager avec lui... Je n'ai pas du tout réussi à m'attacher à lui car il est trop étouffant, forceur, limite macho à ne pas prendre en compte les envies et besoins d'Evie : il n'y a que lui et ses envies qui comptent... J'aurais été à la place d'Evie, je l'aurais envoyé bouler rapidement. 

J'ai eu énormément de mal avec Suda Kaye dans ce tome. Elle est complètement différente du premier. Elle est complètement énervée, comme branchée sur une prise 220 volts et elle m'a agacée au plus haut point à sauter partout. Par contre, j'ai adoré découvrir le personnage d'Isabeau, qui sera au coeur du troisième tome de cette série. L'auteure a fait en sorte de la rendre hyper mystérieuse et j'ai trop hâte de la découvrir ainsi que son entourage. 

Même si ce second tome est loin d'être à la hauteur pour moi, j'ai néanmoins espoir que le troisième tome relève le niveau de celui-ci via le personnage d'Isabeau. 

Claire

Aucun commentaire:

Publier un commentaire