Campus Drivers : Supermad - C.S. Quill

L'année universitaire qui débute promet d'être radieuse pour Lane O'Neill. Campus Drivers, l'application qu'il a fondée avec ses meilleurs amis, cartonne. Le concept est simple : jouer les taxis pour étudiant, au volant de voitures de collection. Les filles en raffolent, et les quatre chauffeurs ont à coeur de ne jamais décevoir leur clientèle.

Lane n'a qu'un seul défaut aux yeux de la gent féminine : il ne s'attache pas. Jamais. Dès qu'il pousse la porte de chez lui, il aspire à ce qu'on lui fiche la paix.

Alors comment se retrouve t-il à héberger Lois Hogan, la fille que son voisin vient de larguer ?

"Tout ce qui compte, ce sont les efforts que je fais pour amadouer ce grand bonhomme entêté. Et j'ai plus de ressources que ce qu'il peut bien imaginer."

Avis :

Premier roman de C.S. Quill que je lis, et jolie surprise ! Ce premier tome de Campus Drivers était parfait pour un voyage en train ! 

Ce premier tome de Campus Drivers parle de Lane, qui, avec sa bande de potes, a fondé une petite entreprise de taxis de campus qui marche très bien. Alors qu'il s'apprête à faire sa rentrée universitaire, il trouve sur le pas de sa porte Lois, qui s'est faite jeter dehors par son mec. Les deux vont devoir cohabiter et faire avec leurs caractères, leurs galères, sans penser que l'amour va les chambouler tous les deux. 

J'ai adoré ma lecture, qui aborde des thèmes très justes et bien traités. Le roman se lit hyper vite, on plonge avec plaisir dans la vie de Lane et Lois (Lois Lane !). J'ai énormément ri des situations cocasses dans lesquelles se mettent les personnages. Par contre, j'ai sauté au plafond à la fin (heureusement j'ai prévu le coup en prenant direct le T1 et le T2). 

J'ai bien évidemment adoré tous les personnages, à commencer par les deux principaux. Lane est un étudiant assez indépendant, mais qui cache certaines fêlures. Il vit hors du campus et est carrément réticent à cohabiter avec qui que ce soit. Notamment Lois. Très touchant, brut par moment mais surtout adorable, Lane m'a fait tant rire que pleurer (un peu). 

Quant à Lois, la pauvre, c'était mal barré au départ entre elle et moi. Je l'ai trouvée très relou à vouloir absolument récupérer son mec. J'avais envie de la secouer et de lui dire de passer à autre chose tellement c'était lourd. C'est une jeune femme qui a clairement la poisse au départ, mais qui se révèle être drôle, attachante, franche et douce. On la voit vraiment évoluer au fil du roman, elle gagne en maturité et en indépendance. 

Je suis contente que la romance entre Lois et Lane ait pris autant de temps. C'est beaucoup plus réaliste que quand c'est de l'insta love. Ici, ils prennent le temps, il y a des hauts et des bas mais ça rend la chose drôle et intense. Le fait qu'ils se lancent des piques gentiment les mettent dans des situations vraiment hilarantes. 

Du côté des personnages secondaires, j'ai adoré découvrir Donovan et Lewis, les amis de Lane. Ces deux-là sont vraiment des cas, mais qu'est-ce que j'ai ri avec eux, c'est pas possible. J'ai hâte de les découvrir dans les autres tomes parce qu'ils semblent hyper intéressants. Les parents de Lois m'ont trop fait rire, surtout ses frères et son père. 

Franchement, je ne peux que vous recommander ce livre si vous cherchez quelque chose de frais et/ou drôle. J'ai donc bien évidemment hâte de découvrir le tome 2, Book Boyfriend, qui est sorti au début du mois et qui se concentre sur Donovan. 

0 Commentaires