La Ballade du Serpent et de l'Oiseau Chanteur/Midnight Sun : Le bilan !


En juin, je vous avais partagé un nouveau BlaBlaBooks par rapport aux suites/prequel de livres... Maintenant que j'ai pu lire La Ballade du Serpent et de l'Oiseau Chanteur et Midnight Sun, il est temps de faire le bilan.

Mon avis sur La Ballade du Serpent 
et de l'Oiseau Chanteur
Dans mon premier BlaBlaBooks je vous disais que j'avais vu des tweets mitigés disant que c'était trop facile de vouloir humaniser le personnage de Coriolanus Snow ou encore que d'autres personnages auraient plus mérité que lui. J'avais également été d'accord avec ce point de vue mais j'avais exprimé que voir la psychologie du personnage évoluer et voir comment était les Hunger Games au départ pouvait être intéressant. 

Avec le recul et deux mois après avoir lu ce roman, je peux dire que même si c'était sympa d'avoir des clins d'œil par rapport à la trilogie et que l'idée de base était ambitieuse, le fait que le rythme soit assez lent et que le personnage de Snow soit assez passif fait que - pour moi - ce roman ne vaut vraiment ni la peine ni l'investissement... 

Je pense que le format le plus adapté à la place d'un roman de 607 pages aurait été une nouvelle en enlevant certaines scènes inutiles ou en en raccourcissant d'autres, ce qui n'aurait pas forcément changé grand-chose à l'histoire mais aurait peut-être su plus me captiver. 

Mon avis sur Midnight Sun
Pour Midnight Sun, j'étais moyennement enthousiaste lors de mon article mais au fur à mesure de voir la communication dessus et de voir les fans en parler, j'étais très pressée de le voir sortir et de l'avoir entre mes mains. J'ai été fan de Twilight, me jetant sur les livres et allant le premier jour au cinéma voir les films...  

Tout cet engouement autour a fait que j'avais l'impression de me retrouver 12 ans en arrière. Et pourtant, j'émettais quelques réserves comme pour la Ballade du Serpent et de l'Oiseau Chanteur. Notamment par rapport au comportement possessif, obsessionnel et jaloux d'Edward. Spoiler alert : il n'a pas changé. 

Cependant, c'était agréable d'être dans sa tête et de voir comment il réagissait à certaines scènes majeures du livre. Le problème selon moi est que si l'on a été vraiment très très très fan de la saga et qu'on connaît toutes les histoires et tous les livres sur le bout des doigts, il y a peu ou pas de surprise. La seule surprise étant la redécouverte des personnages gravitant autour dlugrâce à son don. Ils avaient tellement plus de profondeur et on les voit d'un angle différent et nouveau, notamment Alice et ses visions, mais également Bella qui paraît beaucoup moins caractérielle et fade.

Au global, ça donne quoi ?
Il y a deux mois je me demandais si les auteurs ne devraient pas tourner la page, si leurs motivations étaient bien fondées et si c'était vraiment nécessaire de faire un nouveau tome des années après... 

Pour la première question oui et non. Oui il est peut-être trop tard pour un tome d'Hunger Games par Suzanne Collins. Mais pas pour Stephenie Meyer. Comme je le disais dans ma chronique de Midnight Sun, ce serait super intéressant d'avoir le point de vue d'Edward sur le tome 2 et 4 de la saga parce qu'Edward est très peu présent dans  le tome 2 et qu'on ne sait ni ce qu'il fait ni comment il vit les choses... Idem pour le tome 4 ou on ne sait pas comment il vit la lune de miel, la grossesse de Bella etc. 

Pour la question des motivations, je ne sais pas pour Suzanne Collins mais je le devine pour Stephenie Meyer. Pour moi, la motivation "principale" est l'envie de publier ce roman qui traîne et de passer à autre chose, de clore un chapitre et tant pis si on a pas les autres tomes du point de vue d'Edward. Si elle, elle a clôt un chapitre et arrive à aller de l'avant avec la parution de Midnight Sun alors je suis très heureuse pour elle. 

Et enfin, pour la question de la nécessité : non ce n'était clairement pas nécessaire autant pour l'un que pour l'autre, et je reste d'accord avec ce que j'avais dit dans mon premier article : je pense qu'il est en effet temps de tourner la page, de laisser ces sagas en 2020 et de laisser la place à de nouveaux/nouvelles auteur(e)s et à de nouvelles sagas. 

0 Commentaires