Everyday Heroes : Combust - K. Bromberg

by - 14:40

La compositrice de chansons Dylan McCoy s'est brûlée les ailes. À cause de son petit ami qu'elle a trouvé au lit... avec une autre.

Son agent l'oblige à continuer à collaborer avec lui jusqu'à ce qu'ils aient finalisé les chansons de son nouvel album et à tenir leur rupture sous silence.

De retour à Sunnyville, elle rencontre son nouveau coloc, Grady, et ne dirait pas non à une aventure-pansement pour se remettre de sa déception amoureuse. Elle résiste pourtant et refuse de se laisser enflammer par Grady Malone, un pompier sexy, charismatique et sans complexe. Un homme qui porte à la fois ses propres cicatrices – sur son dos, celles de la culpabilité du survivant, dans son âme,– et la peur dans son coeur.

Mais alors qu'un visiteur imprévu met à l'épreuve leur statut de colocataires, leur indéniable attirance va t-elle s'évaporer ? Ou prendront-ils le risque de jouer avec le feu ?


"Je veux être la partie qui gravite autour de toi. Je veux être ton point d'attache, le repaire où nous sommes contraints de nous retrouver tous les jours, même quand nous sommes fâchés. Je veux te fournir les bras qui t'enlacent et la main qui tient la tienne pour traverser toutes les aventures qui nous attendent. Je te veux, quel que soit l'avenir que nous bâtirons."

Avis :

Au vu des avis mitigés que j'ai vus passer sur le tome 1 de cette trilogie, j'ai préféré passer directement au tome 2 et dieu merci car cette romance est explosive !

Après avoir trouvé l'amour de sa vie au lit avec une autre femme, Dylan quitte Los Angeles pour la petite ville de Sunnyville. Auteur-compositeur, elle ne peut pas échapper à son ex, en raison du contrat qu'ils ont tous deux signé, mais partir pour Sunnyville lui fera honorer le contrat, écrire les chansons à distance. Lorsqu'elle rencontre son colocataire Grady Malone, pompier, ils découvrent lentement le passé et les difficultés de l'un et de l'autre et décident de jouer à un jeu qui pourrait s'avérer dangereux.

C'est la première fois que je lis du K. Bromberg et je ne savais du tout à quoi m'attendre, surtout après les avis du tome 1, Cuffed. Mais en voyant les premiers avis de Combust passer, je me suis dit que ce serait bête de passer à côté. Et j'ai bien fait de me lancer car j'ai adoré ma lecture !

Combust est le genre de livre qu'on veut dévorer en une nuit, mais dont on veut avaler chaque mot en même temps. Très émouvant, jouant sur les cordes sensibles du lecteur et parlant de nombreux thèmes, mon attention a été capturée dès le début. J'ai ressenti de nombreuses émotions au cours de ma lecture, de l'angoisse à la tristesse en passant par la joie...

J'aime quand une auteure vous fait ressentir un tas d'émotions et que même si vous en sortez lessivée émotionnellement, cela semblait nécessaire. L'intrigue est bien menée, les sous-intrigues aussi. Peut-être un peu prévisible, mais c'est pas si dérangeant. L'écriture est fluide et addictive, on a des moments drôles, d'autres complètement déchirants, les deux étant bien équilibrés et ne prenant pas trop le pas sur la romance, qui par ailleurs, est vraiment adorable.

J'ai vraiment adoré tous les personnages. Grady est un pompier hanté par les souvenirs d'un incident où il a perdu son meilleur ami et partenaire. Entre terreurs nocturnes, cauchemars, manque de confiance en lui. Ses démons intérieurs l'empêchent de passer à autre chose, mais cela n'enlève pas le fait qu'il soit doux, attentif et gentil. Dylan, quant à elle est une femme forte, aimant ce qu'elle fait pour vivre, mais n'ayant pas confiance en elle. Et son homme la trompant avec une autre femme est quelque chose qu'elle n'a jamais pensé qu'elle vivrait un jour.

J'ai adoré la dynamique entre Grady et Dylan. Tous deux ont leur passif, leurs peurs et leurs défauts, mais ils se complètent assez bien sur pas mal de niveaux. Petit à petit, tout en se découvrant, ils commencent à révéler couche après couche et travaillent sur ces questions pour faire face à leurs peurs et devenir de meilleures versions d'eux-même.

J'ai beaucoup aimé Grant et Grayson, les frères de Grady. J'étais un peu perdue pour resituer tout le monde, vu que les prénoms des frères Malone se ressemblent. La relation qu'ils ont est vraiment belle, ils sont là les uns pour les autres ! J'ai bien aimé Emerson aussi, elle est de bons conseils envers Dylan. Du côté des personnages que j'ai moins aimé, je nomme Jett, l'ex de Dylan, et la mère des frères Malone. Jett est vraiment un con fini, en plus d'être un manipulateur. C'est le genre de mec qui m'horripile à faire du forcing constamment, à faire sa diva et qui s'impose constamment...

Dans tous les cas, je suis super contente d'avoir découvert K. Bromberg grâce à cette lecture, et j'attends avec impatience le tome 3 sur Grayson ! 

Articles proposés

0 commentaires