Le Serment des anges - Chris Aargann

by - 13:39

Bordeaux, en plein mois d'août. L'air est étouffant, irrespirable. 

Pierre Cyprien, officier de police judiciaire, est appelé sur le lieu d'une disparition: Claire, jeune professeure, a été enlevée. Commence alors une enquête défiant les lois de la logique.

Quelle est cette Ombre qui protège Claire ? Quel rôle joue Adrien, ce jeune garçon aux dons étranges ? Et cette femme, Aleyna, que manigance-t-elle, au coeur de la nuit ? 

Tous ces destins sont liés, unis par un même serment. Et, sans même le savoir, un rendez-vous les attend. 

Un aller simple aux confins de la folie.

Merci à Stories by Fyctia pour l'envoi
de ce roman numérique. 
Avis :

J'ai très peu lu de ce que j'appellerais des thriller fantastiques, mais je dois avouer que cette lecture, en partenariat avec Stories by Fyctia m'a de suite emballée rien qu'à la couverture et au résumé.

Claire est professeur, et travaille en secret à l'Institut Eyrolles. Quand elle se fait kidnapper, un de ses petits patients est persuadé qu'il va lui arriver quelque chose. Que l'Ombre va lui faire du mal. Mais l'enquêteur en charge, Pierre Cyprien, n'y croit absolument. Mais plus ils avancent dans l'enquête, plus les preuves surnaturelles s'amoncellent, jusqu'à l'évocation du Serment des Anges.

J'ai beaucoup apprécié ma lecture. Malgré quelques petites fautes d'orthographe, de conjugaison et de grammaire qui m'ont légèrement dérangée, l'intrigue était constante, rythmée. Sans suspense aucun car on sait dès le départ que quelque chose se trame du coté d'Adrien, cela n'a pas gâché ma lecture car je sentais qu'il y avait plus à découvrir.

Je me suis posée beaucoup de questions, durant le roman. Surtout à cause du fameux serment. Réalité, délire ? Et puis tout se met en place, rien ne semble forcé, délirant. C'en est même addictif sur certains aspects avec un fond de vérité. La balance du bien et du mal, l'équilibre du monde... Je n'ai plus su décrocher tant j'étais à fond dedans sur la seconde partie du roman.

Du côté des personnages, j'ai eu du mal à rentrer dans la psychologie de chacun d'entre eux car c'était écrit à la troisième personne. Mais ça n'empêche pas de m'être attachée à Adrien, Jeff, et de me sentir un peu détachée de Pierre et Claire. Tous les personnages sont bien décrits, pas forcément très développés sur certains aspects mais ça ne m'a pas dérangée outre mesure.

C'est une belle découverte que j'ai faite, et j'espère lire bientôt une suite des aventures de Pierre Cyprien ou un autre roman de Chris Aargann. 

Articles proposés

0 commentaires