Eternità - Elodie Solare

Letizia Guidicelli mène une vie que beaucoup pourraient lui envier : des fêtes démesurées, des vêtements de luxe... mais aussi beaucoup de drogues et une immense solitude.

Le jour où son père, un homme d'affaires influent, décide de se présenter aux élections présidentielles, tout change pour elle. Terminée la liberté, elle doit dorénavant respecter un emploi du temps dicté par l'équipe de campagne. À partir de maintenant, Jimmy, un garde du corps inflexible qui prend très au sérieux sa mission, va la suivre partout et veiller à ce qu'elle ne fasse plus de vagues.

Malgré ses efforts, un événement terrible va tout bouleverser. Ces deux écorchés par la vie vont chercher à démêler une affaire qui s'avère très complexe, impliquant les mafias russe et corse.

Avis :

Ce roman traînait dans ma PAL depuis sa sortie et j'avoue avoir voulu attendre les premiers retours pour me lancer... Mais je reste cependant un peu mitigée.

Letizia Guidicelli est une jeune femme favorisée et dont les parents sont plein aux as. Du moins en apparences. Quand le père de Letizia prend une décision radicale, elle se voit affublée d'un garde du corps, Alexis, qui doit la surveiller en toutes circonstances. Mais le plan de Guidicelli Père ne va malheureusement pas se passer comme prévu...

Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé ma lecture car ce serait mentir, mais le roman ne m'a pas totalement séduite. De un parce que la partie suspense à la limite du thriller ne commence réellement qu'à la moitié du roman, et de deux parce qu'un des trois points de vue m'a horripilée tout le long.

Bien construite, l'intrigue manque cependant de rythme par moment, mais ç'aurait pu être pire. J'aurais voulu que le côté suspense/thriller soit un peu plus présent et constant histoire de tenir le lecture en haleine. Cependant, j'ai lu le roman en trois heures car je voulais surtout savoir si mes suppositions étaient les bonnes...

Je n'ai rien à dire sur les points de vue de Letizia ou Alexis, mais celui de Fabien n'était pas nécessaire et a gâché un peu le côté suspense.  La plume d'Elodie n'est pas en reste car elle est addictive, les descriptions donnent envie et font rêver. De plus, les thèmes du rejet maternel, du rabaissement moral, de la jalousie maladive et de la toxicité d'une personne sont bien abordés et développés.

Concernant les personnages, j'ai bien aimé Letizia et Alexis, mais détesté Fabien et Stéphanie. La jeune Letizia, même si elle prétend devant tout le monde qu'elle est riche, belle, etc, cache un mal-être profond que peu de personnes connaissent... Constamment rabaissée par sa mère, Stéphanie, la jeune femme s'abrutit et oublie tout grâce à l'alcool et les drogues. J'ai eu mal pour elle de nombreuses fois vu comment sa mère lui parle et parle d'elle. Comment une mère peut faire ça ?

Alexis est le garde du corps attitré de Letizia. Et sa tâche ne va pas être facile au vu de l'attitude de la jeune femme au départ. Très froid et distant, il se révèle être délicat, protecteur et attentionné au fur et à mesure.

Quant à Fabien, je pourrais faire un pavé sur lui tellement il m'a horripilée. Déjà que son point de vue gâchait un peu l'intrigue, son comportement envers Letizia m'a sidérée. Sans trop en dire, c'est même pas de l'amour, c'est du malsain ! J'ai jamais vu un personnage aussi perturbé et frappé que lui car il va quand même loin dans son délire.

Même si j'aurais aimé qu'Eternità soit un peu plus sombre, étant autant fan de thriller que de romance, je ne peux pas nier que dans son ensemble, ce roman est une bonne lecture. 

0 Commentaires