Victime 55 - James Delargy

by - 13:16

Deux suspects. Deux témoignages identiques. Un seul coupable.

Une petite ville perdue en Australie. Un officier de police habitué à régler des petits problèmes de vie domestique et querelles de voisinage.

Un jour de canicule débarque un homme, couvert de sang. Gabriel déclare avoir été séquestré dans une cabane par un serial killer. Le dénommé Heath a déjà tué 54 personnes. Gabriel est sa prochaine victime.

Quand la chasse à l’homme commence, ce même jour de canicule, débarque un deuxième homme. Heath est couvert de sang. Heath déclare avoir été séquestré dans une cabane par un serial killer, un certain Gabriel. Gabriel a déjà tué 54 personnes. Heath est sa prochaine victime. Qui est le numéro 55 ?


Merci à NetGalley pour ce service presse !
Avis :

Premier thriller de cette nouvelle année et pourtant, c'est pas folichon... Dommage parce que ça aurait pu être bien mieux vu le contexte.

Victime 55 parle d'un homme du nom de Gabriel qui arrive dans dans le poste de police d'une petite ville australienne en affirmant qu'il a été enlevé par un homme du nom de Heath. Mais quand ce dernier se retrouve dans le même poste de police avec la même histoire sauf qu'il accuse Gabriel, la police décide d'enquêter pour voir qui dit la vérité et qui ment...

Je ne peux pas nier les faits : c'est un thriller donc on a une enquête policière et tout ce qui va avec. Ça donne envie, c'est intéressant, mais le roman perd de l'intérêt chapitres après chapitres. Certaines choses auraient pu être mieux amenées pour que la crédibilité soit au rendez vous.

Le thriller possède une partie flashback se déroulant dix ans auparavant. Étant très difficile sur ce sujet, ça ne l'a pas fait pour moi alors que ça aurait pu être super intéressant pour comprendre certains personnages et sous-intrigues. Le problème ? C'était long, inintéressant et ça cassait le rythme du roman...

De ce que j'ai lu sur Internet, c'est le premier roman de l'auteur, donc c'est normal qu'il tâtonne un peu et je ne peux que réitérer cette raison : un premier roman n'est pas le meilleur. Pour moi, un auteur doit se caler forcément/possiblement sur les critiques du premier roman pour améliorer le second. Et j'espère que ce sera le cas avec Delargy car il tient quelque chose...

Concernant les personnages, ils auraient eu besoin de plus de travail et d'un socle solide. La plupart d'entre eux avaient un nom mais pas de fond. Les deux principaux personnages en avaient, mais ils sont devenus assez ennuyeux surtout à cause des flashbacks. Et puis ces reproches et querelles semblaient venir de nulle part, les décisions de chacun d'entre eux semblaient insensés... Du côté des suspects, il y avait du potentiel. Et même ça, ça a été bâclé. Pourtant il y avait de quoi faire. Mais c'était pas creusé, pas développé...

C'est dommage, parce que le roman avait de quoi être exploité, développé et creusé, mais le tout est resté à la surface. J'attends de lire un second roman de la part de l'auteur en espérant avoir un changement dans tous les problèmes. 

Articles proposés

0 commentaires