Don't F**k With Cats: un tueur trop viral

by - 12:11

Quand la vidéo d'un mystérieux inconnu en train de trucider des chatons fait le tour du Web, des internautes du monde entier passent à l'action pour trouver le coupable. 

Exalté par l'attention qu'il reçoit, le tortionnaire continue à poster des vidéos encore plus dérangeantes et va même jusqu'à commettre un meurtre.

Avis :

Je n'avais jamais entendu parler de Luka Magnotta, mais je me suis intéressée à cette mini-série pour son aspect lié à la criminalité et l'hyper-connexion. Hyper glauque et dérangeant, Don't F**k With Cats est un documentaire très prenant et révélant l'impact d'Internet sur les gens.

Don't F**k With Cats raconte la traque de Luka Magnotta, un jeune homme qui s'est vanté de tuer des chatons via des vidéos postées sur internet. La traque n'a pas été faite via la police mais des enquêteurs du web qui ont tout fait pour l'arrêter.

Si vous êtes sensible, il faut carrément éviter cette série documentaire qui ne peut pas laisser une interprétation propre au spectateur.

Prenant, choquant et émouvant, ce documentaire est également un reflet affligeant de la société. Qui n'a jamais espionné son ex, la copine de son ex ou je ne sais qui via Facebook ? Parce que Don't F**k With Cats n'est pas seulement une série documentaire sur la recherche d'un tueur, mais c'est aussi une exploration d'Internet et comment il peut révéler ou déguiser qui nous sommes vraiment, ainsi que magnifier et répandre des actions ignobles et pensées.

Je me suis totalement laissée prendre au jeu de ce documentaire et de cette traque qui va complètement vriller. On se pose beaucoup de questions notamment la/les raison(s) qui ont poussé ces enquêteurs amateurs à agir et les retombées de leurs actes, c'est à dire ont-ils résolu un crime ou ont-ils simplement poussé un simple marginal à devenir un criminel violent en plus d'un narcissique égocentrique, machiavélique et manipulateur ?

L'histoire de Don't F**k With Cats est spéciale mais tellement énorme. Qu'un utilisateur anonyme mette en ligne une vidéo de mise à mort de chaton, et qu'un groupe d'utilisateurs de Facebook utilisent tous les outils à leur disposition pour le retrouver est déjà fou. Mais le fait qu'ils analysent la vidéo image par image pour trouver quoi que ce soit, ne serait-ce qu'un minuscule indice sur le lieu où se trouve le tueur est incroyable. Du genre de prises de courant aux paquets de cigarettes en passant par l'unicité d'une couverture...

Avec une jolie déconstruction de la psyché d'un tueur sur Internet, Don't F**k With Cats est une série documentaire convaincante et suffisamment solide qui envoie vraiment un message au monde par rapport à l'évolution des médias sociaux. 

Articles proposés

0 commentaires