Le Grand Nord : Amertume - Sarina Bowen

Griffin Shipley, propulsé à seulement 27 ans, chef de famille, se retrouve à la tête de la ferme familiale dont il hérite. Il s'attendait à tout sauf à tomber sur celle avec laquelle il avait partagé quelques soirées torrides à l'université. Audrey quant à elle, n'avait pas la moindre envie d'atterrir dans ce coin perdu du Vermont.

Pourtant ces deux- là vont se retrouver par hasard sur le domaine familial de Griffin. Audrey missionnée par la grosse entreprise qui l'emploie, une chaîne de restaurant, doit passer plusieurs jours dans la région.

Elle séduit toute la famille du jeune agriculteur par sa bonne humeur et ses talents de cuisinière. Mais cinq ans après leur histoire ils ont beaucoup changé. La vie, les épreuves les ont fait évoluer. Trouveront-ils à nouveau un terrain d'entente ?




"Je la veux même assise à côté de moi quand je vais au marché, à pinailler sur tout ce que je dis. Et je la veux dans ma cuisine, à flâner, à ajouter des cerises dans la sauce Barbecue et à papoter avec mes sœurs."

Avis :

J'avais déjà lu le tome 2 (tous les tomes de cette saga se lisent indépendamment) et à l'époque j'avais dit que le premier tome ne me tentait pas plus que ça. Or, je l'ai adoré !

Audrey et Griffin se connaissent depuis la fac et se sont perdus de vue. Depuis, les deux jeunes ont connu et vécu beaucoup de choses : Griffin a dû arrêter sa carrière de footballeur suite au décès de son père et Audrey est partie de la fac dans l'espoir de devenir chef. Quand Audrey arrive dans le Vermont où son employeur l'a envoyée, les deux ont du mal à ne pas rester indifférents à l'autre.

J'ai adoré ce premier tome, et je me demande vraiment pourquoi je n'ai pas voulu le lire au départ ^^ Dès les premières pages, j'ai craqué pour Griffin et Audrey et l'ambiance du roman. Ça change pas mal des schémas de bases des romances, et ça fait du bien. Originale et addictive, on ne sait pas trop où l'histoire et les personnages vont nous mener et comment ça va se finir. Même si en général, ça finit toujours bien !

Même si je me doutais de comment ça allait se terminer sur de nombreux plans, ça ne m'a pas dérangée du tout. L'intrigue est bien construite et fluide, l'écriture de Sarina Bowen est addictive, fluide et très descriptive, ce qui fait que je n'ai eu aucun souci à me représenter les personnages ou les endroits du roman. On a même un double point de vue, ce qui m'a beaucoup plu !

Audrey est une jeune femme qui rêve d'ouvrir un restaurant et de vivre de la cuisine. Malheureusement, et à cause de sa mère, elle ne peut pas réaliser son rêve et doit revoir ses exigences à la baisse, travaillant pour une grosse entreprise de grossistes. Un peu perdue, démoralisée et constamment rabaissée par son patron ou sa mère, aller dans le Vermont lui fait un bien fou et elle retrouve sa joie de vivre. Elle est très déterminée, forte et indépendante, mais surtout, elle ne cesse jamais de croire en son rêve, et ça, c'est génial !

Griffin a repris la ferme familiale après le décès de son père et a abandonné son rêve de devenir footballeur professionnel pour mettre en sécurité sa famille. Très altruiste, Griffin est brut de décoffrage et sait ce qu'il veut et surtout ne veut pas. Mais si au départ, il ressent de l'animosité envers Audrey, il va se rencontre qu'il ne voit pas l'avenir de sa ferme sans elle, et qu'il ne se voit pas sans elle. Adorable, romantique et souvent grincheux, Griffin est un personnage que j'ai adoré, presque tout autant qu'Audrey.

Audrey et Griffin vont vivre une romance intense et pas si facile que ça, et je suis contente qu'il y ait une double narration pour ça parce que les deux sont un peu torturés et sont le point majeur de l'histoire, en plus de l'ambiance dans laquelle on est plongée.

J'ai adoré tous les personnages secondaires, notamment Ruth et Jude. La mère Shipley est vraiment une femme extraordinaire, et Jude (qui est au centre du tome 2) est quelqu'un de très fort. Quant aux frères et soeurs de Griffin, je les ai adoré aussi. La mère d'Audrey est très complexe et détestable mais suite à sa remise en question, elle va changer et devenir un peu plus appréciable vers la fin.

Amertume est un roman parfait pour une soirée d'automne, un bon plaid et un thé, voir même en brûlant une bougie à l'odeur de pomme (genre la Ciderhouse de chez Yankee Candle que j'ai acquiert). Un véritable coup de coeur qui sent bon l'automne ! 

Claire

Phasellus facilisis convallis metus, ut imperdiet augue auctor nec. Duis at velit id augue lobortis porta. Sed varius, enim accumsan aliquam tincidunt, tortor urna vulputate quam, eget finibus urna est in augue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire