After ever happy - Anna Todd

La vie n’a jamais été rose pour Tessa et Hardin, mais chaque nouveau défi auquel ils doivent faire face renforce leur amour et le lien passionné qui les unit est de plus en plus solide. Mais quand un pan de son passé, qu’il n’aurait pu imaginé, lui est révélé, Hardin est touché au cœur. Tessa de son côté subit une tragédie. Les deux amants vont-ils résister à tant de cruauté ?

Finalement leur histoire familiale, si elle est choquante, ne semble pas très différente l’une de l’autre. Et Tessa n’est plus la douce et gentille fille qu’elle était quand elle a rencontré Hardin, pas plus qu’il n’est le cruel et sombre garçon dont elle est tombée amoureuse. Elle comprend toutes les troublantes émotions sous la carapace d’Hardin et sait qu’elle est la seule qui peut le calmer. Il a besoin d’elle.

Mais plus le passé d’Hardin resurgit, plus il est inquiet et triste, et plus il repousse Tessa et tous les autres au loin. Tessa n’est pas sûre de pouvoir le sauver sans se sacrifier. Elle refuse de l’abandonner sans se battre, mais combattre qui : Hardin ou elle-même ?

"Je suis désolée de ne pas avoir réussi à te réparer."


Avis :

Alors que je m'attendais à un final sans prise de tête et sans galère, j'ai été extrêmement déçue de ma lecture de ce tome final de la saga After.

On reprend directement après les événements de la fin du tome 4 et les conséquences qui vont en découler, que ce soit directement ou indirectement. Hardin et Tessa vont avoir un passage à vide, surtout Tessa, et les deux amoureux vont prendre une décision difficile.

L'intrigue de After est devenue lourde dans cette quatrième partie. C'est la même chose que d'habitude : la bataille constante entre Tessa et Hardin, leur jeu du "je t'aime moi non plus", la promo incessante de l'auteure envers Karl Marc John (j'espère qu'elle a été payée pour ça vu le nombre de fois où la marque est mentionnée) et tout ce qu'il s'y passe est totalement prévisible. Se rajoute le forcing fait par Hardin pour que Tessa l'épouse, ce roman est pénible et limite un enfer à suivre.

Tellement pénible que j'ai arrêté ma lecture et sauté direct à l'épilogue, où je retrouve enfin une romance saine (il était temps). Mais là aussi, des points négatifs sont à déplorer :  trop de sauts dans le temps. Un bilan six ans après aurait largement suffi pour tout résumer. En réfléchissant, après ma lecture de l'épilogue, deux tomes voire trois auraient été suffisants au lieu de cinq tomes lents et rébarbatifs qui n'apportent rien de nouveau au genre. Ou alors, After aurait peut-être dû rester une fanfiction et ne pas être publiée.

Pour les personnages, je crois que j'ai détesté Hardin tout le long du livre (d'ailleurs c'est 75% de sa faute si j'ai abandonné le roman). Les fans vont me tomber dessus pour ça, mais pourquoi demande t-il TOUT LE TEMPS à Tessa de l'épouser ? Je sais que c'est même pas pour l'amour qu'il ressent pour elle, c'est ça le pire. C'est juste pour être sûr qu'elle ne parte pas loin de lui, et c'est hyper égoïste de sa part. Et le fait qu'Hardin devienne un bon petit toutou bien sage sans plus aucun problème de colère  d'un claquement de doigt, ça n'a aucun sens. Je suppose qu'il a eu une thérapie et tout le toutim, mais rien n'est mentionné, faut le deviner.

Tessa, quant à elle, elle m'a secouée, attristée, blessée. Elle a dû faire face à de sacrées nouvelles qui se sont avérées mauvaises, et a effectuée une traversée du désert intense, douloureuse et éprouvante. Je dois l'avouer : c'est une partie de Tessa que j’ai bien aimé bien parce qu'Hardin n’était pas (en grande partie) la cause de cela. Cette jeune femme m'a aussi surprise, en faisant en sorte de s'en sortir, en apprenant à être indépendante et en s'éloignant des choses qui l’avaient auparavant détruite. Mais elle y est revenue quand même, à ma plus grande déception.

Pour les personnages secondaires, c'est toujours pareil : j'ai adoré Landon, Karen, Ken et même Carol, la mère de Tessa alors que c'était franchement mal barré depuis le début. Par contre Trish et Kim ? Après ce qu'il s'est passé dans le livre précédent ? Comment c'est possible de pardonner ça ? Sérieusement, je comprends pas.

Désolée pour les fans et pour l'auteure, mais ce final des aventures rocambolesques de Tessa et Hardin ne l'aura pas fait pour moi. L'auteure aurait pu faire beaucoup mieux, que ce soit sur le tome ou sur la totalité de la série. Je suis presque soulagée de l'avoir terminée et de pouvoir passer à quelque chose de plus sain et plus normal. 

Claire

Phasellus facilisis convallis metus, ut imperdiet augue auctor nec. Duis at velit id augue lobortis porta. Sed varius, enim accumsan aliquam tincidunt, tortor urna vulputate quam, eget finibus urna est in augue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire