After we fell - Anna Todd

Le caractère ombrageux d’Hardin continue de lui jouer des tours et il échappe de peu à l’expulsion de l’université. Tessa, qui vient de retrouver son père au hasard d’une rue, ne peut ignorer les similitudes de caractères des deux hommes de sa vie. Et ce n’est pas Hardin, toujours aussi ingérable, qui facilitera cette rencontre imprévue. Alors Tessa va devoir affronter la plus douloureuse des questions : Hardin sera-t-il capable de s’ouvrir un jour ?

Un week-end chez le père d’Hardin est l’occasion rêvée pour se recentrer sur leur histoire. Et la rencontre du couple Riley et Lilian leur en apprend bien plus que toutes leurs querelles. Mais le départ pour Seattle approche, c’est le moment de prendre les bonnes décisions. Tessa veut-elle démarrer une nouvelle vie avec Hardin ? Hardin est-il seulement capable de mettre ses démons de côté pour la suivre ? Le besoin passionné d’être ensemble sera-t-il plus fort que tous les obstacles ?

"La douleur est l'un de ces endroits hideux dont on doit se battre pour sortir quand on y est allé une seule fois, et, même quand on pense qu'on s'en est échappé, on découvre qu'elle vous a marqué à jamais."

Avis :

Lasse du jeu du chat et de la souris entre Hardin et Tessa, j'étais assez mitigée quant à continuer ma lecture de la saga. Mais comme le roman était dans ma liseuse, je l'ai commencé étant donné que la fin du second tome m'avait intriguée.

L'histoire du tome trois reprend comme d'habitude juste après le deux : Tessa a retrouvé son père, SDF et alcoolique, et Hardin reste encore et toujours Hardin. Leur jeu du "Je t'aime moi non plus" continue, tout comme les trahisons et les secrets.

Plus je lis cette série, plus mes critiques se ressemblent, et même s’il y a de petits détails qui changent d’un livre à l’autre, j’ai l’impression de ne pas avancer dans l'histoire. Mais il y a deux choses que j'ai bien aimé : le fait que ce ne soit pas un pavé et que Tessa s'affirme enfin face à Hardin.

L'intrigue et l'histoire sont cependant plutôt bonnes comparé aux tomes précédents. À côté des scènes de querelles persistantes entre Hardin et Tessa, on a le droit à des intrigues et sous-intrigues intéressantes qui rendent le roman assez addictif, comme l'intrigue sur Steph. Le style d'écriture est agréable et fluide, je n'ai pas vu les pages défiler. Mais comme pour le tome 1 et 2, le partenariat entre Karl Marc John et Anna Todd continue et ça devient carrément gonflant.

Concernant les personnages, on voit que Tessa a évolué. Comme je le disais, elle s'affirme enfin, elle n'est plus aussi naïve qu'elle était. Et franchement, ça fait du bien parce que j'en pouvais plus et j'espère qu'elle ne va pas régresser parce que la nouvelle Tessa me plaît plutôt bien. Quant à Hardin, lui aussi évolue. J'ai vraiment apprécié d'avoir son point de vue et de voir la bataille intérieure à laquelle il est confronté. Cependant, il est resté capricieux, violent, égoïste et vulgaire le trois quart du temps, mais sur la fin, il commence à changer. Là aussi, j'espère qu'il ne va pas régresser et retomber dans ses travers.

Pour les personnages secondaires, j'ai adoré retrouver la famille de Hardin. Landon est un homme si compatissant, que ce soit envers Tessa ou Hardin. Il est l’épaule sur laquelle on peut pleurer, il donne des conseils, exprime son point de vue, mais sans juger. En ce qui concerne les amis d'Hardin, j'ai été choquée qu'ils puissent faire quelque chose d'aussi grave juste pour une histoire de vengeance/haine. On retrouve Carol et Noah, et franchement, Carol est toujours aussi pénible. J'ai l'impression qu'elle ne veut pas exprimer ses sentiments, qu'elle fait un blocage. Ou alors... Elle a juste un balai dans le cul, ce qui est fort possible. Noah, il est toujours aussi gentil, mais il sert à rien...

Il y a beaucoup de nouveaux personnages dans ce livre. Tout d'abord, Richard, le père de Tessa. C'est un homme sans abri, alcoolique et toxicomane, qui voit une chance de renouer avec sa fille. Je l'aime beaucoup, je ne sais pas pourquoi. J'espère que nous le verrons dans le prochain livre. Il y a aussi Riley et Lillian. Lillian est la fille des amis de Ken et elle est une fille amusante, amoureuse de Riley. Je les ai beaucoup aimé, Lillian était la version améliorée de Tessa et Riley celle d'Hardin. C'était vraiment drôle de les rencontrer, et j'espère les revoir bientôt.

La saga remonte doucement dans mon estime grâce à un tome trois meilleur que le second malgré quelques petits bémols. Du coup, je lirais très probablement le tome 4 bientôt pour savoir la suite !

Claire

Phasellus facilisis convallis metus, ut imperdiet augue auctor nec. Duis at velit id augue lobortis porta. Sed varius, enim accumsan aliquam tincidunt, tortor urna vulputate quam, eget finibus urna est in augue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire