24 mai 2019

Cooper Training : Calvin - Maloria Cassis

Les galères semblent s’enchaîner pour Erin, jeune maman célibataire. Malgré toute sa bonne volonté, c’est grâce au soutien de sa sœur et à son poste de vendeuse dans une boutique de prêt-à-porter qu’elle parvient tout juste à joindre les deux bouts.

De son côté, Calvin, l’aîné de la fratrie Cooper, semble très bien mener sa barque. Directeur d’une salle de sport, papa d’une adorable petite fille et séducteur né, il est immédiatement sensible aux charmes d’Erin.

Ils sont d’accord sur un point : du fait de leur emploi du temps respectif chargé, leur relation ne peut être que charnelle. Elle leur servira donc d’exutoire et apportera à Erin l'équilibre qui semblait lui manquer.

Celui-ci se fragilise néanmoins quand l’ex petit-ami d’Erin refait surface. Tout aussi déstabilisé qu’elle, Calvin dévoile une nouvelle facette de sa personnalité, bien plus sombre, qu’Erin ignorait jusqu’alors. Est-il réellement l’homme qu’il prétend être ?

"Un coup tu souffles le chaud. Un coup, tu souffles le froid. Je ne sais pas si je peux te faire confiance."

Avis :
Merci à Hugo & Cie et Hugo New Romance pour 
l'envoi de ce roman

À peine reçu, à peine lu et aussitôt terminé ! J'ai bien aimé ce tome deux de Cooper Training même si j'ai préféré le tome sur Julian et qu'un tome trois sur Harry m'aurait plu.

L'histoire se concentre sur l'aîné des Cooper et de la benjamine des Wilkinson, alors qu'ils concluent un pacte : se faire plaisir sans s'attacher. Mais leur passé ainsi que leur travail vont leur jouer des tours et compliquer la relation uniquement sexuelle qu'ils avaient décidé au départ, entre enfants, travail, passé et non-dits.

C'est un tome que j'ai moins aimé dans son ensemble, surtout au niveau de l'intrigue que je savais toute faite... En effet, je lis beaucoup de romance et je sais que les plan cul ont un moment où ils font leur business, cassent, sont tristes et se remettent ensemble ensuite, du coup j'ai été un peu déçue parce que je m'attendais à ce que l'auteure casse les codes mais je n'ai pas été déçue pour autant étant donné qu'on a le happy ending voulu. Les rebondissements sont facilement devinables et basiques mais restent dans les 'codes' de la new romance cependant.

Comme je le disais plus haut, même si j'étais hyper pressée de découvrir le tome deux de cette duologie, j'ai été un peu déçue et moins emballée parce que l'espèce de frénésie que j'avais durant le tome un est retombée comme un soufflé. Cependant, je dois avouer que ce tome deux se lit très vite grâce à la plume addictive de l'auteure qui sait où placer les cliffhangers pour sustenter les lectrices. Et même si le roman est cousu d'avance, on apprécie de découvrir la relation entre Calvin et Erin et de savoir comment ça va se terminer - même si au fond de nous, on le sait déjà.

Autant ça ne m'avait pas dérangée dans le tome 1, autant le manque de double point de vue s'est fait ressentir dans le tome 2. J'aurais vraiment voulu le point de vue de Calvin pour mieux comprendre ses réactions et ses actes, cerner un peu mieux sa personnalité et ce qui le rongeait, au lieu d'avoir le point de vue unique d'Erin.

Cependant, l'écriture de l'auteure est toujours aussi bonne, mais pas aussi intense que lors du premier tome, du fait des facilités au niveau de l'intrigue. Il me manque le point de vue de Calvin ainsi qu'un peu d'intensité pour complètement me convaincre mais ça n'empêche pas le fait que ce second tome ait été une bonne lecture.

Passons aux personnages. J'ai bien aimé Erin et Calvin dans l'ensemble. On les avait déjà rencontrés dans le premier tome centré sur Julian & Amy, et j'avais dit avoir hâte de découvrir Calvin et Erin dans le tome deux. Je ne vais pas mentir, on en apprend beaucoup sur eux.

Erin n'a pas une vie facile entre le fait d'élever son fils Léon tout seul, son boulot qui ne lui plait pas plus que ça et un manque d'amour indéniable. C'est alors qu'elle se lance dans une relation sans sentiments avec l'aîné des Cooper, Calvin. Ce dernier, lui aussi père d'une petite Nina dont il partage la garde avec son ancienne compagne Cameron, jongle entre sa salle de sport et sa fille sans avoir le temps d'avoir une relation sérieuse avec quelqu'un.

J'ai bien aimé le personnage d'Erin, c'est une femme très courageuse qui fait tout pour réussir et ne pas se laisser déborder entre vie de famille et travail. On a le droit à son point de vue uniquement, et alors que ça ne m'avait pas dérangé dans le premier tome, là ça dérangée car je trouvais que Calvin avait une personnalité plus complexe que celle de Julian et aurait mérité un point de vue pour mieux le comprendre et le cerner. C'est d'autant plus dommage car du coup, on a pas cet attachement qu'on peut avoir quand on a les deux points de vue, et j'ai moins accroché au personnage de Calvin, dont je n'ai pas compris certaines actions et réactions.

Concernant les personnages secondaires, j'ai adoré retrouver Amy et Julian, même s'ils sont en second dans le roman, ainsi que le personnage d'Harry, le plus jeune des Cooper. On fait la découverte de nouveaux personnages, en l'occurence Maddie, Nick et Cameron. Maddie est une jeune femme qui a ouvert son salon de tatouages uniquement réservé aux femmes et se lie d'amitié avec Erin.

J'ai bien aimé le personnage de Maddie, c'est un peu la conscience d'Erin, et j'espère la revoir bientôt, pourquoi pas dans un troisième tome avec Harry ! Pour Nick, je m'attendais à ce qu'il fasse en effet surface, et j'ai plutôt été surprise de son personnage. C'est vraiment une belle personne qui s'investit avec Léon et qui veut rattraper le temps perdu sans pour autant récupérer Erin. Quant à Cameron, là aussi j'aurais aimé avoir un point de vue de Calvin pour apprendre à la connaître même si on sait pas mal de choses sur elle quand même.

Dans l'ensemble, c'est une très belle lecture et j'ai passé un bon moment avec Erin et Calvin mais il me manquait des petites choses pour vraiment adorer le roman. Et si Maloria passe par là, je ne dirais pas non à un tome 3 sur Harry ! 

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire