International Guy T2 - A. Carlan

International Guy T2 - A. Carlan

La Casa De Papel Partie 1

La Casa De Papel - Partie 1

Top 5 films Marvel

Top 5 des films Marvel

L’Appel du néant - Maxime Chattam

22 novembre 2017


Tueur en série. Traque infernale. Médecine légale. Services secrets… Terrorisme.

La victoire du Mal est-elle inéluctable ? Ce thriller va détruire vos nuits et hanter vos jours...

"Ludivine voyait du sang sur de la peau. Des gestes et des émotions. Confusion… Saturation… Terreur… Mais aussi l’autre côté : excitation. Contrôle. Pic d’adrénaline. Maîtrise. Décharge émotionnelle. Organisation. Obsession. Une aberration. Voilà ce que Ludivine pensait de cette scène de crime."


Avis : ★★★★✩

Mamamia, depuis le temps que je voulais lire ce livre ! Je m'attendais à quelque chose de la trempe des deux tomes précédents, La Conjuration Primitive (Chronique ICI) & La Patience du Diable (Chronique ICI), et si j'ai assez vite déchanté, j'ai compris pourquoi dans les remerciements, puisque Maxime Chattam a dit qu'il était "incapable d'offrir la moindre victoire aux terroristes"

Ce thriller est très actuel puisqu'il traite du terrorisme (ou du moins en partie) et possède un certain rythme, suspense et beaucoup de rebondissements. On sent que l'auteur s'est renseigné, puisque le roman est très bien documenté, bien écrit et fluide. J'ai bien aimé que l'auteur fasse la différence entre islamiste et islamique, deux termes qui sont souvent sujets aux amalgames. Et justement afin de les éviter, Maxime Chattam a su doser ses propos en conséquences, en gardant une certaine distance et en ayant un certain recul pour traiter ce sujet encore sensible dans toutes les têtes. 

La fin du roman m'a littéralement bouleversée, notamment au niveau du "générique de fin", comme l'annonce Maxime Chattam. Avoir décidé d'incorporer ça pour la fin du roman m'a foutu les frissons et on ne peut être qu'ému par le choix qu'il a fait d'ajouter cela. 

J'ai trouvé intéressant le fait qu'il décrive comment se construit et fonctionne une cellule terroriste, comment les forces de l'ordre suivent à distance les fichiers S, et comment les services s'adaptent au monde grâce aux avancées technologiques. Ce roman fait également la part belle aux gendarmes qui font tout et mettent tout en oeuvre pour garantir la sécurité du pays, quitte à mettre leur vie en danger. 

J'étais contente de retrouver Ludivine dans ce troisième opus, même si j'ai lu La patience du Diable il y a un peu plus d'un an. Ce qu'elle a vécu dans les deux derniers tomes l'a profondément affectée, et ça se ressent dans ce troisième et dernier opus. Pourtant, elle ne va pas être épargnée non plus ici, la pauvre. Oui, Ludivine a changé. Elle qui ne voulait pas que ses émotions transparaissent, elle s'est rendue compte qu'elle devait relâcher un peu et que ça ne peut pas lu faire de mal de ressentir et de montrer ses émotions. Je l'ai trouvée un peu plus en retrait, un peu moins fonceuse que dans les deux autres tomes, mais en même temps, ça se comprend quand on voit ce qu'elle a vécu. On retrouve également Segnon, Guilhem, Laetitia et compagnie, et j'étais contente qu'ils soient là pour ce troisième opus. 

On découvre dans ce tome un nouveau personnage, Marc Tallec. Il va devoir faire équipe avec Ludivine pour découvrir s'il s'agit d'un simple meurtre ou d'une souche terroriste. On apprend beaucoup grâce à ce nouveau personnage, et il va en apprendre beaucoup à Ludivine. Pas seulement sur l'enquête mais sur une variété de choses. J'ai adoré ce personnage, même si par moment, j'ai eu des doutes sur son identité, je me demandais s'il n'était pas terroriste en planque. 

Parallèlement à l'enquête, on suit l'histoire d'un jeune homme qui se fait appeler Djinn. On le voit grandir au fur et à mesure du roman, passant d'enfant à adolescent puis à adulte. Son pays étant en pleine guerre, il va se faire recruter au sein du Hezbollah (parti politique basé au Liban luttant contre l'État islamique) et va se faire embrigader doucement mais sûrement au fur et à mesure qu'il grandit, jusqu'à être à la tête d'un groupuscule terroriste installé en France. C'était intéressant de voir aussi comment l'embrigadement se construit via un point de vue différent et pas seulement du  point de vue des forces de l'ordre. 

Ce troisième opus des aventures de Ludivine ne s'avère pas aussi noir que les précédents vu le sujet traité mais reste quand même un très bon thriller qui mérite bien sa note !