BlaBlaSéries #19 - Marvel's The Punisher




Après s’être vengé de ceux responsables de la mort de sa femme et de ses enfants, Frank Castle décèle un complot qui va bien plus loin que le milieu des criminels newyorkais.
Désormais connu à travers toute la ville comme The Punisher, il doit découvrir la vérité sur les injustices qui l’entourent et touchent bien plus que sa seule famille.
Avis : ★★★★★

Depuis le temps que j'attendais que cette série sorte, notamment depuis l'apparition du Punisher dans Daredevil. J'étais impatiente de la découvrir, surtout vu comment les dernières productions Marvel/Netflix m'ont déçues. Si cette nouvelle série comporte beaucoup de dialogues et de flash-backs, ils sont néanmoins essentiels pour bien comprendre l'histoire de Franck Castle/The Punisher.

Les scènes d'action sont mesurées, dynamiques et envoient du lourd : ici, on ne tire pas à l'aveugle. En parallèle de l'histoire de Franck, la série aborde différents sujets assez lourds : le stress post-traumatique, comment le gouvernement laisse tomber ses vétérans. De plus, le sujet sur le second amendement ("droit individuel de posséder une arme à feu [...] et d'utiliser cette arme à des fins licites, telles que la légitime défense à la maison") est bien traité et fait passer un message sous-jacent assez fort. La violence dans cette série est tantôt physique, tantôt psychologique. Oui, The Punisher est une série violente, si ce n'est la plus violente de l'univers Netflix/Marvel justement parce qu'elle l'est de deux façons distinctes. Les deux derniers épisodes sont juste super violents et gore, mais j'ai adoré !

Chaque personnage est creusé, que ce soit les personnages principaux ou les secondaires. Frank Castle a raccroché son uniforme, persuadé d'avoir puni ceux qui ont tué sa famille. Désormais 'mort' et sous une nouvelle identité, il travaille dans une entreprise de construction, il va néanmoins découvrir grâce à Micro, qu'il s'est trompé sur toute la ligne et qu'il n'a pas puni ceux qui ont vraiment tué sa famille et va remonter jusqu'aux principaux concernés et venger sa famille.

Micro/David est un personnage important pour Franck. Comme ce dernier, David a truqué sa mort, mais contrairement au Punisher, sa famille est toujours en vie et il les observe, à travers les caméras qu'il a placé dans toute la maison. Les deux vont se retrouver dans un partenariat improbable et vont tenter de rétablir la vérité, éradiquer la corruption qui coule dans les veines de New-York et rendre justice. La relation fraternelle que se construisent au fur et à mesure Franck et David est jolie à voir, car ils se rendent compte qu'ils sont quasiment pareil.

Dinah Madani, un agent de la sécurité intérieure, va se retrouver malgré elle dans la mission de Frank quand elle se rend compte que son enquête est liée à Franck. Castle, Micro et elle se retrouvent alors dans un jeu compliqué du chat et de la souris alors que tous les trois sont confrontés à une conspiration tellement grande qu'elle dépasse chacun d'entre eux.

Parlons de Curt et Billy, les deux anciens frères d'armes de Franck. Curt est l'un des seuls qui sait que Franck est encore en vie, ce qui constitue pour le Punisher un véritable allié. Depuis son retour en Amérique, il aide les vétérans à gérer leur stress post-traumatique à travers des réunions. Billy quant à lui, possède une entreprise de sécurité privée. Au fur et à mesure des épisodes, on découvre son but réel et pourquoi il est passé du mauvais côté. comme la plupart des méchants, Billy a été façonné par les événements de son enfance. Alors qu'il brillait déjà en tant que faux gentil, il commence à briller aussi en tant que méchant principal et la complexité de son personnage a augmenté au fur et a mesure.

On aperçoit également Karen Page (présente dans quasi tous les Marvel/Netflix). La demoiselle de Daredevil est devenue journaliste et a bien évolué. Toujours dans cette optique de rendre justice en dévoilant ce qui doit être dévoilé, le personnage de Karen ne se laisse pourtant pas embarquer dans les histoires de ses camarades et reste à sa place et, si l'on peut dire, dans les rangs. J'apprécie cette douceur que possède le personnage.

L'intrigue à propos de Lewis est très intéressante car elle permet de se rendre compte de l'ampleur d'un stress post-traumatique. Persuadé que le gouvernement l'a oublié, il va escalader l'échelle de la violence en espérant que les gens se joindront à lui pour remettre les institutions et le gouvernement dans le droit chemin.

Netflix et Marvel ont réalisé un série qui a tout pour elle, mettant The Punisher quasiment au même niveau que sa consœur Daredevil et qui possède un casting impeccable. C'est une série de qualité, bien meilleure que les dernières productions Marvel/Netflix. Vivement la suite, si suite il y a.

Claire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire