14 novembre 2016

Les lieux sombres - Gillian Flynn

Libby Day a sept ans lorsque sa mère et ses deux sœurs sont assassinées dans leur ferme familiale. Rescapée par miracle, la petite fille désigne le meurtrier à la police, son frère Ben, âgé de 15 ans. Ce fait divers émeut tout le pays, et la jeune Libby devient un symbole de l'innocence bafouée. Vingt-cinq ans plus tard, alors que son frère est toujours derrière les barreaux, Libby, qui ne s'est jamais remise du drame, souffre de dépression chronique. Encouragée par une association d'un type très particulier, elle accepte pour la première fois de revisiter les lieux sombres de son passé. C'est là, dans un Middle West désolé, dévasté par la crise économique et sociale, qu'une vérité inimaginable commence à émerger. Et Libby n'aura pas d'autre choix pour se reconstruire, et peut-être enfin recommencer à vivre, que de faire toute la lumière sur l'affaire, quelles qu'en soient les conséquences.

Avis :

Si je devais résumer ce roman en deux mots ce serait profondément touchant. Parce que oui, ce roman, à côté du thriller, est profondément touchant. Avec la famille Day, qui est au bord du gouffre et de la ruine, une survivante qui est hantée par son passé et un coupable qui est tout sauf coupable, Gillian Flynn a réalisé ici un chef-d'-oeuvre. 

Rempli de détails sur chacun des personnages du roman, celui-ci montre peu à peu comment l'argent fait faire des folies. En bien, mais surtout en mal. La survivante de la famille Day, Libby, est devenue complètement asociale, dépressive, et va se laisser entraîner dans un jeu de recherche de la vérité. Son frère, Ben, accusé du meurtre du reste de la famille, n'est qu'un pion qu'on a placé sur la case "criminel" parce qu'il entrait dans l'adolescence et était mal entouré. 

Malgré un début un peu lent, la suite m'a complètement happée et je n'ai pas pu en décrocher, vu le talent de l'auteur à faire grimper la tension petit à petit, jusqu'à l'explosion de la vérité. Chaque personnage a sa part plus ou moins égale d'humanité et d'obscurité, et selon les chapitres, on tend plus vers l'un que vers l'autre, pour ensuite interchanger. 

Ce que j'ai bien aimé, c'est de connaître le point de vue de Patty Day, la mère de famille et de voir doucement mais sûrement les dernières heures de sa vie et comprendre le pourquoi du comment. J'avais vu le film, avec Charlize Theron, et je m'en rappelais assez bien, mais c'est vrai que le point de vue de Patty a aidé à la compréhension du roman et en fait un point de vue clé pour le dénouement de l'histoire. 

Avec un compte à rebours enclenché dès le départ qui va mener à un final épique, Les lieux sombres est un thriller à couper le souffle, et j'ai d'ores et déjà hâte de lire un nouveau roman de cet auteur pour voir ce qu'il nous réserve encore.